Alma Gluck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gluck (homonymie).
Alma Gluck

Alma Gluck est une soprano américaine d'origine roumaine, née Reba Feinsohn à Iaşi (Roumanie) le , décédée d'un dysfonctionnement du foie à New York (États-Unis) le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Installée très jeune aux États-Unis, elle épouse en premières noces (1902-1912) Bernard Glick. En novembre 1909, elle débute dans Werther, une production du Metropolitan Opera ("Met") de New York, sous le nom de scène d'Alma Gluck (du nom de son mari légèrement modifié) et, jusqu'au terme de son contrat avec le Met en avril 1912, se produit principalement dans le répertoire des opéras. Deux ans après son divorce, en 1914, elle se remarie avec le violoniste Efrem Zimbalist. De leur union — qui durera jusqu'au décès prématuré d'Alma en 1938 — naîtront deux enfants, dont l'acteur Efrem Zimbalist Jr. (lui-même père de l'actrice Stephanie Zimbalist). Son contrat au Met achevé, Alma Gluck se consacre uniquement (exception faite de sa participation à une représentation de Siegfried en 1915) à des activités de concerts — y compris au Met jusqu'en 1918 —, de récitals et d'enregistrements discographiques (le premier en 1911), jusqu'en 1925, année où elle décide de se retirer (quasi-définitivement, hormis quelques rares prestations isolées ultérieures, notamment une ultime apparition au Met, lors d'un concert de gala, en 1933).

Rôles[modifier | modifier le code]

Alma Gluck et son époux Efrem Zimbalist
Productions du Met, jouées à la Metropolitan Opera House, sauf mention contraire

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :