Ally Sheedy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sheedy.

Ally Sheedy

Description de l'image  Ally Sheedy.jpg.
Nom de naissance Alexandra Elizabeth Sheedy
Naissance 13 juin 1962 (52 ans)
New York, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis américaine
Profession Actrice
Films notables WarGames
The Breakfast Club
St. Elmo's Fire
High Art

Alexandra Elizabeth Sheedy (née le 13 juin 1962 à New York), est une actrice américaine du cinéma et de la scène qui est surtout connue pour ses rôles dans les films The Breakfast Club et St. Elmo's Fire. Elle est aussi l'auteur de deux livres.

Enfance[modifier | modifier le code]

Sheedy naît à New York[1] d'un père catholique irlandais[2] (John J. Sheedy jr)[3] et d'une mère juive[2] (Charlotte Baum)[4], agent littéraire, impliquée dans les mouvements pour la condition féminine et les droits de la personne[5]. Elle est élevée principalement comme catholique, bien qu'elle se soit plutôt identifiée depuis comme bouddhiste[citation nécessaire] et juive. Ses parents divorcent en 1971[6] et sa mère révèle en 1980 qu'elle est lesbienne. Elle a un frère, Patrick, et une sœur, Meghan.

À l'âge de six ans, elle danse avec l'American Ballet Theatre[7] et à douze ans, elle écrit une histoire pour enfants intitulée She Was Nice to Mice (« Mémoires d'une souricette ») qui se voit publiée par McGraw-Hill et devient un best-seller[7].

Le 19 juin 1975, elle passe au jeu télévisé To Tell the Truth en tant que jeune écrivain[8]. La même année, sa mère a intenté une poursuite contre les propriétaires du delicatessen Zabar's, à New York, pour avoir omis de la protéger contre une tentative d'agression sexuelle[9].

Carrière[modifier | modifier le code]

Sheedy commence à jouer des rôles dans des productions locales durant son adolescence. Après avoir joué dans plusieurs téléfilms en 1981, ainsi que dans trois épisodes de la série télévisée Capitaine Furillo en 1983, Sheedy fait son début au cinéma dans Bad Boys (1983), un film mettant en vedette Sean Penn. Les années 1980 sont sa période la plus active, avec des rôles dans WarGames, The Breakfast Club et Short Circuit.

Sa carrière à Hollywood semble avoir été difficile. Elle a affirmé qu'elle a refusé des rôles qui lui étaient proposés parce qu'elle aurait eu à jouer l'objet sexuel.

Dans les années 1990, Sheedy se fait soigner pour une dépendance aux somnifères. Elle s'inspire de cette expérience lorsqu'elle interprète une photographe toxicomane dans le film High Art (1998), étape importante de sa carrière[10]. Elle s'identifie alors beaucoup au personnage de la photographe Lucy Berliner.

En 1999, Sheedy interprète le rôle principal de la comédie musicale Hedwig and the Angry Inch et est la première femme à jouer le rôle du transsexuel allemand Hedwig. Elle quitte ce rôle à la suite de mauvaises critiques[11].

Elle retrouve son ancienne covedette Anthony Michael Hall, du film The Breakfast Club, lorsqu'elle joue le rôle vedette dans l'épisode Destinée (Playing God) de la série télévisée The Dead Zone en 2003.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle est mariée à l'acteur David Lansbury, neveu de l'actrice Angela Lansbury et fils d'Edgar Lansbury, le producteur de la production originale de Godspell. Ils ont une fille, Rebecca, née en 1994. En date de mai 2008 cependant, Sheedy est sur le point de divorcer d'avec Lansbury[12],[1]. Précédemment, elle avait eu des relations avec l'acteur Eric Stoltz et le musicien Richie Sambora.

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Los Angeles Film Critics Association Awards: meilleure actrice (1998) pour High Art
  • Independent Spirit Award: meilleur premier rôle féminin (1999) pour High Art
  • National Society of Film Critics Awards: meilleure actrice (1999) pour High Art
  • MTV Movie Awards: Silver Bucket of Excellence Award (2005) pour The Breakfast Club (partagé avec Molly Ringwald, Judd Nelson, Anthony Michael Hall)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Brat Packer Packs Up », New York Magazine,‎ 13 September 2009 (consulté le 15 September 2009)
  2. a et b (en) Celebrating a Place Where for So Many The Good Life Began (The New York Times, lundi 27 mai 1991)
  3. (en) Weddings; Marilyn Webb, John Sheedy Jr. (The New York Times, dimanche 21 mars 1993)
  4. (en) Biographie de Sheedy sur filmreference.com
  5. (en) Heroin Chic (entrevue par Lori Leibovich, Salon Magazine, 25 juin 1998)
  6. (en) Margy Rochlin, « Ally Sheedy Makes a Bid To Be Taken Seriously », The New York Times,‎ 14 juin 1998 (lire en ligne)
  7. a et b (en) Gary Dretzka, « Back from the edge, Ally Sheedy may be on the verge of another breakthrough », Chicago Tribune,‎ 28 juin 1998 (lire en ligne)
  8. Épisode de l'émission télévisée To Tell the Truth du 19 juin 1975. Rediffusée sur le Game Show Network et visionnée le 2 juillet 2007.
  9. (en) The New York Times, vendredi 1er août 1975, The Week In Review, page 58, par Morris Kaplan.
  10. (en) Truth's Ally (entrevue par Elizabeth Weitzman, août 1998).
  11. (en) Ally Sheedy Inches Away from "Hedwig" (E! Online, 17 décembre 1999).
  12. (en) Sheedy Divorcing Husband (contactmusic.com)