Allison Taylor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Allison Taylor
Personnage de fiction apparaissant dans
24 heures chrono.

Origine États-Unis
Sexe Féminin
Activité(s) Président des États-Unis
Famille Henri Taylor (époux)
Olivia Taylor (fille)
Roger Taylor (fils)
Affiliation Maison-Blanche

Créé par Joel Surnow et Robert Cochran
Interprété par Cherry Jones
Série(s) 24 heures chrono
Première apparition Prequel Jour 7
Saison(s) Prequel Jour 7,7

Allison Taylor est un personnage fictif de la série télévisée 24 heures chrono.

Personnalité[modifier | modifier le code]

Allison Taylor est la présidente des États-Unis dans le téléfilm 24:Redemption (24:Exil en français) qui se déroule le jour de son investiture, qui fait le lien entre les saisons 6 et 7, et dans les saisons 7 et 8. C'est la première femme à devenir présidente des États-Unis.

Dans la saison 7 elle doit faire face aux doutes de son mari quant à la mort accidentel de leur fils. Au fil de la saison ses doutes s'avèreront exacts. Elle reçoit le premier ministre du Sangala Ule Matobo pour renforcer son pouvoir dans son pays qui a été victime d'un coup d'état militaire par le général Juma.

La Maison-Blanche est victime d'un assaut et d'une prise d'otages mené par Juma et ses hommes, aidé par un américain haut placé, Jonas Hodges, haut dirigeant d'une société privée travaillant pour le ministère de la défense.

La présidente sera obligée de sortir de la pièce sécurisée de la Maison-Blanche pour sauver la vie de sa fille Olivia menacée par Juma. On découvre ensuite qu'Hodges était aussi derrière l'assassinat du fils de la présidente. Il se montrera par la suite coupable d'avoir fait venir une arme biologique sur le sol américain.

À la fin de la saison 7, la présidente Taylor, après avoir appris que sa fille (devenue sa conseillère à la Maison-Blanche) ordonna le meurtre de Hodges pour venger son frère, sera contrainte de la livrer à la justice, contre l'avis de son mari.

Dans la saison 8 elle mènera un combat semé d'embûches pour sauver le traité de paix unissant les États-Unis, la Russie, et le Kamistan. Elle mentira à la femme du président du Kamistan, qui succède à son mari, lui-même assassiné par les dirigeants russes qui veulent faire échouer le traité de paix en douce.

Elle ira jusqu'à trahir Jack Bauer pour essayer de lui faire garder le silence sur le rôle joué par les russes. Dans les derniers épisodes elle est sous l'influence de l'ancien président Charles Logan, qui deviendra son conseiller, celui-ci ira jusqu'à donner l'ordre du tuer Jack Bauer. Dans le dernier épisode la présidente renonce au traité de paix au dernier moment, alors qu'elle est sur l'estrade avec les deux autres dirigeants.

Elle donne le contre-ordre de ne pas faire tuer Bauer, s'excuse auprès de lui, et le laisse quitter le pays. Allison Taylor démissionne de ses fonctions de présidente, se rend au procureur général, et fait acte de ses mensonges et de sa trahison. Elle reconnait avoir violé la constitution américaine.

Allison Taylor est interprétée par Cherry Jones.