Allinges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Allinges
Vue des ruines du château-Vieux à Allinges.
Vue des ruines du château-Vieux à Allinges.
Blason de Allinges
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Arrondissement Arrondissement de Thonon-les-Bains
Canton Canton de Thonon-les-Bains-Ouest
Intercommunalité Communauté de communes des Collines du Léman
Maire
Mandat
François Deville
2014 - 2020
Code postal 74200
Code commune 74005
Démographie
Gentilé Allingeois / Allingeoises
Population
municipale
4 092 hab. (2011)
Densité 273 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 20′ 09″ N 6° 27′ 51″ E / 46.3358333333, 6.46416666667 ()46° 20′ 09″ Nord 6° 27′ 51″ Est / 46.3358333333, 6.46416666667 ()  
Altitude Min. 438 m – Max. 750 m
Superficie 15,01 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

Voir sur la carte administrative de Haute-Savoie
City locator 14.svg
Allinges

Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

Voir sur la carte topographique de Haute-Savoie
City locator 14.svg
Allinges

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Allinges

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Allinges

Allinges est une commune française située dans le département de la Haute-Savoie, en région Rhône-Alpes.

Ses habitants sont appelés les Allingeois[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est située dans le Chablais savoyard aux abords du lac Léman, à proximité de Thonon-les-Bains.

Ecarts et lieux-dits[modifier | modifier le code]

  • Commelinges
  • Mésinges

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Allinges: Selon Th. Perrenot, dériverait d´un primitif Alingum: «chez les Alingi», dérivé d'un nom de personne Alo: Alingo (Xe siècle), Alingis (1138), Alinco (1200), Alingio (1138-48), Allinge (sans date), Alinges (1793).
  • Commelinges: Commelinges (1540), Commelinge (sans date).
  • Mésinges: Mesinge (1793), Mezinge (1801).

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Allinges

Les armes de Allinges se blasonnent ainsi : De gueules, à la croix d'or.

Les armes de la commune reprennent ceux de la famille d'Allinges[2],[3].

Époque gallo-romaine[modifier | modifier le code]

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Une première mention du château des Allinges est citée dès 1071[4], mais il semblerait que les deux châteaux datent de cette période, appartenant chacun à deux branches de la famille[4]. Château-Vieux, en 1124, est inféodé aux sieurs de Faucigny, devenant le centre d'une châtellenie[4]. Il faut attendre le XIIIe siècle pour que les dénominations Château-Vieux et Château-Neuf fassent leur apparition, le second dépendant désormais des comte de Savoie[4]. Entre 1123 et 1203, Château-Neuf ne relève plus de la famille d'Allinges[5],[4].

Période contemporaine[modifier | modifier le code]

Le 2 juin 2008, un TER percute un bus scolaire du collège de Margencel, sur un passage à niveau du Hameau de Mésinges. Sept jeunes adolescents âgés entre 11 et 13 ans y trouvent la mort[6]. Le 6 mars 2014, Réseau ferré de France annonce que ledit passage à niveau va être rénové à cause de défauts du platelage durant le mois d'avril 2014 avant d'être totalement supprimé aux alentours du mois de septembre 2015 après qu'un contournement routier ait été mis en service[7].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1995 2014 Jean-Pierre Fillion DVD  
2014 en cours François Deville DVD  

Économie[modifier | modifier le code]

Évènements[modifier | modifier le code]

  • Fête du Fromage, 9e édition en août 2008.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Demi-clocher de la chapelle
  • Le bloc erratique sculpté : cette gravure rupestre a été classée monument historique par arrêté du 28 janvier 1907[8].
  • Château-Vieux.
    Article détaillé : Château-Vieux d'Allinges.
  • Château-Neuf et sa chapelle romane avec fresque du XIe siècle (monument classé).
    Article détaillé : Château-Neuf d'Allinges.
  • La "pierre du Diable" surnommée aussi "la pierre à Passet" au hameau du Châteauvieux

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gentilé sur le site habitants.fr Consulté le 18/07/2008.
  2. Comte Amédée de Foras, Armorial et nobiliaire de l'ancien duché de Savoie, vol. 1, Grenoble, Allier Frères,‎ 1863-1966, p. 22-36.
  3. André Borel d'Hauterive, Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines, vol. A18, Grenoble, Allier Frères,‎ 1861 (ISSN 2019-8086, lire en ligne), p. 373.
  4. a, b, c, d et e Chablais, p. 127.
  5. Chablais, p. 24.
  6. Reconstitution de la collision mortelle d'Allinges, Le Figaro, 17 juin 2009.
  7. « Le passage à niveau d'Allinges va être rénové avant d'être supprimé », Tribune de Genève / AFP,‎ 6 mars 2014 (lire en ligne)
  8. « Bloc erratique sculpté », base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :