Alliance terrienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans l'univers de Babylon 5, l'Alliance terrienne (Earth Alliance ou EA en anglais) est le gouvernement de la Terre. Cette fédération unit les différents grands États de la planète-mère, ainsi que les colonies spatiales humaines. Sa capitale est le Dôme terrien (Earth Dome) à Genève, en Suisse.

Histoire de l'Alliance[modifier | modifier le code]

L'Alliance est fondée en 2085 par quelques pays de la Terre et concurrence rapidement l'Organisation des Nations unies et lui succède en 2107. Par la suite, au fur et à mesure des adhésions, l'Alliance affronte des conflits avec les pays indépendants. Elle décide d'écraser toute opposition après l'attentat nucléaire contre San Diego (Californie) en 2150.

Les pays fondateurs de l'Alliance se lance dans la colonisation spatiale en établissant des bases sur la Lune et Mars, mais les recherches pour voyager plus vite que la lumière n'aboutissaient pas. L'hyperespace avait été découvert, mais les scientifiques ne parvenaient pas à y envoyer des objets assez grands.

En 2156, l'humanité établit son premier contact avec un peuple extraterrestre : une patrouille centaurie avait repéré les signaux radio envoyés dans l'hyperespace par les Terriens. Après avoir découvert que les Centauris n'étaient pas liés aux Humains, malgré leurs dires et des ressemblances physiques, l'Alliance leur achète des technologies nouvelles, dont celle du voyage dans l'hyperespace.

Rapidement, à cause de conflits avec des peuples extraterrestre, l'Alliance fonde les Forces terriennes. En 2231, celles-ci s'illustrent en venant en aide à la Ligue des mondes non alignés envahi par les Dilgars. La guerre des Dilgars est remportée en une année par l'Alliance terrienne. Elle en sort avec le statut de grande puissance dans ce secteur de la galaxie.

Cependant, entre 2246 et 2248, un désastreux premier contact avec les Minbaris conduit à une guerre qui faillit mener à l'extermination de l'humanité. La victoire terrienne due à une reddition inexplicable des Minbaris conduit l'Alliance à encourager la création d'une station spatiale qui servirait de centre diplomatique permanent. La station Babylon 5 est donc sous le commandement de l'Alliance terrienne, mais l'opposition entre les politiciens ouverts aux relations avec les extraterrestres et les partisans de l'isolationnisme limitent l'importance de Babylon 5 dans la vie politique terrienne.

Surtout, le vice-président nationaliste William Clark complote contre le président Luis Santiago. Il devient président de l'Alliance avec la mort de Santiago dans l'explosion du vaisseau Earthforce 1 près de la colonie sur Io le 31 décembre 2258.

La Guerre civile de 2260-2261[modifier | modifier le code]

Rapidement, pendant les années 2259 et 2260, Clark et son gouvernement commencent à encadrer la société terrienne et à réprimer toute expression autonomiste dans les colonies spatiales. La Garde de nuit dénonce ceux qui s'expriment contre le gouvernement.

Au printemps 2260, des preuves que Clark a fait assassiner Santiago sont rendus publiquement et le sénat commence une enquête. Il ne peut l'achever car le président déclare la loi martiale en avril ; l'armée et la Garde de nuit attaque le Sénat. Une semaine plus tard, des dômes civils martiens sont bombardés car le gouvernement régional a refusé de relayer l'ordre d'instauration de la loi martiale.

Une partie des croiseurs des Forces terriennes se rebellent et sont ralliés par leurs compagnons stationnés sur la station Babylon 5 qui déclare son indépendance.

Pendant un an, la Terre s'isole dans une dictature où les opposants sont rééduqués, la liberté d'expression limitée et où la chaîne d'information principale, ISN, rapportent la parole officielle.

Le gouvernement Clark tombe lorsque le commandant de Babylon 5, John Sheridan, prend la tête d'une armada terrienne contre ses propres compatriotes, après le massacre de vaisseaux civils en fuite. En décembre 2261, Clark se suicide dans son bureau. Il est remplacé par la vice-présidente russe Susanna Luchenko.

Dans les derniers jours de 2261, l'Alliance terrienne réintègre le concert des nations en adhérant à l'Alliance interstellaire présidée par John Sheridan. Une plus grande autonomie est accordée aux colonies spatiales, dont Mars.

Entre les guerres[modifier | modifier le code]

Les divisions de la guerre civile sont difficiles à régler : il faut gérer la réintégration des militaires terriens rebelles, enterrer la carrière de plusieurs officiers ayant obéi aux autres de Clark les plus inhumains, etc.

Rapidement, un autre problème apparaît avec un attentat contre les installations du Corps Psi fin 2262 : des télépathes dissidents signant leurs actes « Remember Byron » (souviens-toi de Byron) attaquent les officiers du Corps, qui sont eux-mêmes soupçonnés par les autorités de fomenter un complot contre les Humains normaux. La guerre des Télépathes connaît son apogée en 2264 au cours de laquelle les terroristes détruisent de nombreuses bases du Corps Psi et où le public et le gouvernement découvrent ses projets secrets. Les dirigeants du Corps Psi sont accusés de crime de guerre.

Les télépathes reçoivent un nouveau statut au sein de l'Alliance terrienne permettant de se mêler à la population plus librement.

La quarantaine[modifier | modifier le code]

Le répit est de courte durée : en décembre 2266, la Terre est attaquée par les Drakhs, anciens alliés des Ombres, qui propagent dans l'atmosphère terrestre un virus qui condamne toute vie humaine d'ici 5 ans. La Terre est placée en quarantaine par l'Alliance interstellaire.

La population terrienne est finalement sauvée en 2271, mais les événements depuis la guerre Terre-Minbari vont laisser de nombreux ressentiments parmi les dirigeants de l'Alliance terrienne envers l'Alliance interstellaire et ses dirigeants, l'Humain John Sheridan et son épouse la Minbarie Delenn. À cause des liens de la dictature de Clark avec les Ombres, les Terriens avaient évité les effets de la guerre des Ombres (2259-2261) et certains ne comprirent pas pourquoi les Drakhs les avaient attaqués.

Devenir de l'Alliance[modifier | modifier le code]

En 2762, l'Alliance terrienne a vu la mise en place d'une dictature orwellienne qui veut faire sécession de l'Alliance interstellaire en l'attaquant par surprise. À cette fin, elle préparait des reconstitutions vidéos mettant en scène des hologrammes d'officiers de Babylon 5. Le plan est éventé et les colonies humaines indépendantes et l'AIS attaquent la Terre. La période est connue sous le nom de Great Burn (Grand Incendie).

Dans les siècles suivants, la vie sur Terre reprend son cours comme au Moyen Âge, avec une peur du progrès scientifique. La période spatiale est considérée comme un mythe, auquel une religion proche du catholicisme accorde foi. Cette religion comprend de nombreux Rangers de l'Alliance interstellaire qui veille secrètement sur la lente reconstruction de la Terre.

Un million d'années après les événements liés à la station Babylon 5, le soleil de la Terre explose en nova et une Nouvelle-Terre est fondée par une humanité en évolution.

Administration de l'Alliance au XXIIIe siècle[modifier | modifier le code]

Pouvoir exécutif[modifier | modifier le code]

  • Présidence
  • Vice-présidence
  • Ministère de la Paix (Minipax), 2259-2261
    • Garde de nuit, 2259-2261
  • Force de Défense terrienne (Earth Forces)

Pouvoir législatif[modifier | modifier le code]

  • Sénat

Autres[modifier | modifier le code]

Références principales[modifier | modifier le code]

Le premier roman de la trilogie du Corps Psi de J. Gregory Keyes, Dark Genesis, a lieu dans les années suivant le premier contact avec les Centauris ; quelques événements des premières décennies de l'Alliance terrienne y sont décrits.

L'Alliance terrienne dans la série[modifier | modifier le code]

Si le logo de l'Alliance (E sur A) est omniprésent puisque la moitié des héros de la série télévisée sont membres des Forces terriennes, l'Alliance en elle-même fait des apparitions ponctuelles : intervention d'un sénateur, visite du ministre de la Paix ou du représentant de la Garde de nuit. Ce sont les épisodes sur le coup d'État de Clark et la guerre civile (troisième et quatrième saisons) qui permettent de connaître les rouages de ce gouvernement.

L'évolution politique à cause de Clark, puis à travers les visions de l'avenir (flashforward) de l'épisode 422, permettent de conclure que si l'humanité a, dans l'univers de Babylon 5, une importance capitale, elle reste divisée entre deux visions. La première est isolationniste, tend à la dictature et à l'imposition des intérêts supposés de la Terre par la force. La seconde se veut ouverte aux relations avec les autres peuples et est capable de sacrifice et de patience. Le créateur de cet univers, Straczynski, s'est inspiré pour beaucoup des États-Unis des années 1990 pour illustrer ce thème dans ses œuvres suivantes, comme les comics Rising Stars et Midnight Nation.