Alleins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alleins
La chapelle Saint-Jean.
La chapelle Saint-Jean.
Blason de Alleins
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Bouches-du-Rhône
Arrondissement Arles
Canton Eyguières
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Salon-Étang de Berre-Durance
Maire
Mandat
Philippe Grange
2014-2020
Code postal 13980
Code commune 13003
Démographie
Gentilé Alleinsois
Population
municipale
2 403 hab. (2011)
Densité 143 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 42′ 16″ N 5° 09′ 45″ E / 43.7044444444, 5.1625 ()43° 42′ 16″ Nord 5° 09′ 45″ Est / 43.7044444444, 5.1625 ()  
Altitude Min. 104 m – Max. 345 m
Superficie 16,78 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bouches-du-Rhône

Voir sur la carte administrative des Bouches-du-Rhône
City locator 14.svg
Alleins

Géolocalisation sur la carte : Bouches-du-Rhône

Voir sur la carte topographique des Bouches-du-Rhône
City locator 14.svg
Alleins

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Alleins

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Alleins
Liens
Site web http://www.alleins.com/

Alleins (Alen en occitan provençal) est une commune française située dans le département des Bouches-du-Rhône, en région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Elle fait partie de la communauté Agglopole Provence.

Ses habitants sont appelés les Alleinsois(es).

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Alleins
Senas Mallemort
Lamanon Alleins Charleval
Aurons Vernegues

Climat[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous indique les températures et les précipitations pour la période 1971-2000 :

Mois J F M A M J J A S O N D année
Températures maximales (°C) 10,9 12,3 15,3 17,5 22,0 25,8 29,4 29,0 25,0 19,9 14,2 11,6 19,4
Températures moyennes (°C) 6,1 7,2 9,7 12,0 16,1 19,8 22,9 22,7 19,2 14,7 9,6 7,0 13,9
Températures minimales (°C) 1,2 2,0 4,0 6,4 10,1 13,7 16,4 16,3 13,3 9,5 4,9 2,4 8,4
Précipitations (hauteur en mm) 59 47 44 63 52 31 16 37 64 98 58 54 623,4
Source: Météo France / Station de Salon-de-Provence

Histoire[modifier | modifier le code]

Guerres de religion[modifier | modifier le code]

En avril 1545, une persécution est organisée contre les Vaudois. Les troupes de Paulin de La Garde, sous la direction du premier président du parlement d’Aix, Maynier, seigneur d'Oppède, pillent le village. Les terres sont confisquées, les hommes massacrés, les femmes violées avant d’être tuées[1].

Révolution française[modifier | modifier le code]

À Alleins, le comité de surveillance est institué en 1793. Il se recrute en partie chez les simples paysans, parfois illettrés, et son institution marque en quelque sorte l’apogée démocratique de la Révolution. Les membres illettrés prennent toute leur place dans les débats et occupent à leur tour la place de président. Le comité, chargé de la surveillance de l’application des lois, consacre une grande part de son activité à les lire, les recopier, discuter de leur portée, participant ainsi à la formation politique et démocratique des citoyens. Dans sa mission principale, arrêter les suspects, il se montre très légaliste et prudent, contrairement à la réputation tyrannique de ces comités. Il prend également la défense de la communauté villageoise, par exemple dans l’affaire de la statue de l’Égalité, renversée en juin 1794. Après enquête, un membre du comité part rencontrer le représentant en mission Maignet et épargne toute conséquence fâcheuse à la commune[2].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes d'Alleins

Les armes peuvent se blasonner ainsi :

de gueules à dix losanges accolées d'or, posés 4, 4, 2.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
... ... ... ... ...
mars 2001 en cours Yves Fabre[3] DVG ...
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 2 403 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 054 1 014 1 152 1 268 1 358 1 329 1 261 1 288 1 355
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 267 1 327 1 175 1 144 1 086 1 075 1 034 991 983
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
855 814 847 728 734 721 718 768 821
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 -
969 975 1 041 1 224 1 759 2 070 2 368 2 403 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2004[5].)
Histogramme de l'évolution démographique


Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Alleins fait partie d'Agglopole Provence.

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Miquel, Les Guerres de religion, Paris, Club France Loisirs, 1980 (ISBN 2-7242-0785-8), p 131-133
  2. Jacques Guilhaumou et Martine Lapied, « Paysans et politique sous la Révolution française à partir des dossiers des comités de surveillance des Bouches-du-Rhône », Rives nord-méditerranéennes, 5 | 2000, mis en ligne le 25 mars 2004
  3. Conseil général des Bouches-du-Rhône consulté le 27 juin 2008
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :