Allan Theo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Allan Théo)
Aller à : navigation, rechercher

Allan Theo

Nom de naissance Allan Theo
Naissance 11 avril 1972 (42 ans)
Saint-Amand-Montrond (France)
Activité principale Auteur-compositeur-interprète et acteur dans les film x
Genre musical Variété française, rock
Années actives Depuis 1998
Site officiel www.allantheo.net/]

Allan Theo est un auteur-compositeur-interprète, né le 11 avril 1972 à Saint-Amand-Montrond.

Son premier album Emmène-moi (1998) s'écoule à plus d'un million d'exemplaires dans les pays francophones. En 2011, il revient avec un album rock, Reprends les armes, produit par le label communautaire My Major Company.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Aîné d'une fratrie de quatre enfants, Allan Theo naît le 11 avril 1972 à Saint-Amand-Montrond, alors que ses parents ne sont âgés que de 19 ans. Sa mère, secrétaire, est passionnée par les artistes issus de la Motown et par le jazz, tandis que son père, électricien, l'initie dès l'enfance à la musique rock des Sex Pistols et des Doors. Il tournera toutefois rapidement le dos à ce style musical en raison de relations difficiles avec son père.

À 7 ans, il est inscrit au conservatoire de Versailles où il apprend brièvement le solfège. À 10 ans, alors qu'il réside Grenoble, il s'intéresse à la musique péruvienne et demande à sa mère de lui offrir une flûte de Pan. Cela lui permettra plus tard de jouer dans des camps itinérants. C'est à 12 ans qu'il découvre son instrument phare : le piano. Passant d'un petit clavier monophonique au piano d'un ami, il se fait rapidement connaître des écoles de musique et des magasins spécialisés, où il se rend pour pratiquer. Il se tourne alors vers le Jazz qu'il apprend à partir de méthodes et joue des quartets, sur le modèle de son idole de l'époque Keith Jarrett.

Il monte des groupes avec des camarades du lycée, ce qui lui permet d'interpréter ses chansons à l'occasion de la Fête de la musique. Bon élève, il obtient son bac littéraire et poursuit ses études avec un BTS de commerce international. Il se focalise alors sur son avenir professionnel et met de côté la musique. C'est à l'occasion d'un stage à l'étranger qu'il s'assoie au piano dans un bar et qu'il rejoue pendant des heures ; la musique s'impose alors comme le métier qu'il désire exercer.

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

À l'été 1996, Allan Theo quitte Grenoble pour se rendre à Paris, où il écume les auditions. En 1998, on lui propose d'interpréter Emmène-moi, un titre loin du jazz dont il est passionné mais qui va se révéler être une véritable opportunité[1]. Plus d'un million d'exemplaires de l'album du même nom vont être écoulés dans les pays francophones : l'opus est disque d'or en France, le single disque d'or en France et en Belgique, disque de platine au Québec. C'est un grand succès commercial.

En 2000, Allan Theo désire néanmoins orienter sa carrière musicale vers des sonorités plus folk. Ce tournant va générer un gros désaccord avec son producteur, qui conduit l'artiste à se libérer de son contrat. En 2001, il décide donc d'auto-produire son deuxième album, Soupir, qui sortira au Québec en 2002 (Guy Cloutier Communications). Mais une fois encore, ses partenaires souhaitent qu'Allan Theo se réoriente vers le style musical de ses premiers succès, et ce différend va une nouvelle fois mettre un terme au projet[2].

En 2007, Allan Theo décroche un emploi de bureau et signe parallèlement avec un label indépendant, Bonsaï Musique, pour l'album THEO. Il dissimule son nom et s'oriente vers des sonorités plus rock : il fonde le Theo-Group et écume les cafés-concerts[3]. Le groupe fait partie des "Découvertes Jeunes Talents" lors de l'édition 2008 du festival Solidays[4]. Cette expérience renforce la détermination de l'artiste qui décide de continuer dans cette voie alternative. Il participe également au collectif de lutte contre la maladie d'Alzheimer, Les Marguerites, présent sur le single J'y étais pas signé chez Midi52/EMI.

Carrière pornographique[modifier | modifier le code]

Le 24 octobre 2013, Allan Theo apparaît dans un premier court-métrage pornographique produit par Marc Dorcel. À la suite de ses derniers clips musicaux dans lesquels il apparaissait dénudé, le chanteur avait exprimé en 2011 son souhait de tenter l'aventure du porno ; appel entendu par le célèbre producteur qui lui offre cette opportunité. D'une durée de 18 minutes et tourné avec son épouse et la sœur de cette dernière (Ava Courcelles), la vidéo est explicitement pornographique.

My Major Company[modifier | modifier le code]

Le 20 juin 2010, Allan Theo poste ses premières maquettes sur le site du label communautaire My Major Company. Le 24 septembre 2010, il atteint les 100 000 euros requis pour la production de son album, grâce à ses 1425 internautes-producteurs[5]. Sur cet opus, Allan Theo est à la fois auteur, compositeur, réalisateur et interprète de tous les instruments, à l'exception des cordes[6]. L'album Reprends les armes, sorti le 16 mai 2011, a été mixé par Stéphane Buriez et François Boutault au studio Contrepoint, et masterisé par Rodolphe Plisson au studio AVRM.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Avec sa femme Sophie, ils accueillent une petite fille prénommée Jaïnhaa le 26 mai 2012. En juin 2012, il participe à l'émission Un dîner presque parfait sur M6 ; le repas était basé sur le thème de « l'obscure clarté ».

Style[modifier | modifier le code]

Thèmes[modifier | modifier le code]

Pour l'album Reprends les armes, Allan Theo s'est inspiré de son ressenti lorsqu'il a recommencé à travailler, après cinq ans passés à vivre de ses droits d'auteurs. Il propose une approche très critique du monde du travail, dans des titres tels que Je dérive, Je resterai et Vivre au Soleil : il dépeint la violence sourde qui règne dans les bureaux[7], la désillusion et la résignation, alors même qu'il s'était juré de faire de la musique son métier. Il aborde également les thèmes du sexe comme exutoire (Dessine moi, Les Yeux fermés) et de la volonté actuelle de garder le contrôle dans la relation de couple (Dans ce Monde, Pas Question). Enfin, Allan Theo dépeint l'acceptation de son côté sombre dans des titres tels que Reprends les armes et Isolez-moi. L'écriture en français s'est imposée à lui pour pouvoir exploiter la richesse du lexique, notamment en termes d'images.

Musique[modifier | modifier le code]

À la fois inspiré par l'énergie du néo metal (Linkin Park, Deftones, Soulfly, Ektomorf, Ill Niño, Celldweller) mais également amateur de mélodies, Allan Theo a cherché à joindre les deux dans ce dernier album, écrit intégralement à la première personne.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Année Titre Ventes Certifications
1998 Emmène-moi Drapeau de la France France : +190 000 Drapeau de la France France : Disque d'or Or
2002 Soupir - -
2007 THEO - -
2011 Reprends les armes - -

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Emmène-moi
  • 1998 : Lola
  • 1998 : Soñar
  • 1998 : J'aurais voulu te dire
  • 2006 : J'ai pas demandé
  • 2011 : Je dérive
  • 2011 : Vivre au soleil

Notes et références[modifier | modifier le code]