Allan Grapard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Allan Georges Grapard[1] est un universitaire, historien et japonologue français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Grapard obtient son Ph.D. à l'Institut national des langues et civilisations orientales à Paris[2].

En 1985, Grapard arrive à l'Université de Californie à Santa Barbara en tant que professeur invité dans les religions japonaises, et en 1986, il est invité au département des études religieuses de la faculté[3].

Aujourd'hui Grapard est professeur émérite de langues d'Asie orientale et d'études culturelles (EALCS) au même institut[2].

Dans le champ de l'historiographie des religions du Japon, il est connu pour développer des propositions théoriques novatrices [4].

  • « La religiosité japonaise est fondée sur des sites spécifiques auxquels se sont combinées croyances et pratiques »[4].
  • « La religiosité japonaise n'est ni shinto ni bouddhiste ni sectaire, mais essentiellement combinatoire »[4].
  • « Ces systèmes combinatoires qui ont évolué dans des sites spécifiques sont liés à des institutions de pouvoir et, par conséquent, à l'ordre politique, social et économique, qui sont interdépendants et incarnés dans les rituels et les institutions qui identifient ces sites »[4].

Ouvrages (sélection)[modifier | modifier le code]

Dans un aperçu statistique relatifs aux écrits par et sur Allan Grapard, l'OCLC/WorldCat recense environ 10 ouvrages en + de 10 publications en 4 langues et + 500 de fonds de bibliothèque[5].

  • Japan's Ignored Cultural Revolution: the Separation of Shinto and Buddhist Divinities in Meiji (shimbutsu bunri) and a Case Study: Tonomine (1984)
  • Kukai: la vérité finale des trois enseignements (1985)
  • Voltaire and East Asia: a Few Reflections on the Nature of Humanism (1985)
  • Lotus in the Mountain, Mountain in the Lotus: Rokugō kaizan Nimmon daibosatsu hongi (1986)
  • The Protocol of the Gods: a Study of the Kasuga Cult in Japanese History (1992)
  • The Shinto of Yoshida Kanetomo (1992)
Articles
  • "Institution, Ritual, and Ideology: The Twenty-Two Shrine-Temple Multiplexes of Heian Japan." History of Religions, 27 (1988): 246-269

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Library of Congress authority file, Grapard, Allan G., n92-45883
  2. a et b University of California, Santa Barbara (UCSB), Emeritus of East Asian Languages and Cultural Studies (EALCS): faculty bio
  3. UCSB, Religious Studies Department of Religions, History of the Department
  4. a, b, c et d Higashibaba, Ikuo. "Historiographical Issues in the Studies of Japanese Religion: Buddhism and Shinto in Premodern Japan," Pacific World, New Series, No. 10, 1994, pp. 141-142.
  5. WorldCat Identities: Grapard, Allan G.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]