All Time Low

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

All Time Low

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

All Time Low, de gauche à droite : Zachary Merrick, Alex Gaskarth, Rian Dawson, et Jack Bakarat.

Informations générales
Surnom ATL[1]
Pays d'origine Baltimore, Maryland,
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Pop-punk, rock alternatif, pop rock
Années actives 2003 - présent
Labels Hopeless (actuellement)
Interscope
Emerald Moon
Site officiel alltimelow.com
Composition du groupe
Membres Alex Gaskarth
Jack Barakat
Rian Dawson
Zack Merrick

All Time Low est un groupe de pop-punk américain, originaire de Tawson, Maryland, dans la banlieue de Baltimore formé en 2003. Le groupe se compose actuellement du chanteur et guitariste Alex Gaskarth, du guitariste lead et chanteur Jack Barakat, du bassiste Zack Merrick et du batteur Rian Dawson. À l'origine formé sous le nom de NeverReck, les membres décideront de changer pour All Time Low suite aux paroles d'une chanson de New Found Glory, intitulée Head on Collision[2]. Durant ses onze années d'existence, le groupe a effectué plusieurs tournées et participé à de nombreux festivals en tant que tête d'affiche, tels que Warped Tour, Reading + Leeds[3] et Soundwave.

Formé en tant que groupe de lycéens, ils enregistrent leur premier extended play intitulé The Three Words to Remember in Dealing with the End en 2004 au label Emerald Moon Records, et leur premier album studio The Party Scene en 2005. En tournée avec d'autres groupes, ils attirent l'attention du label Hopeless Records, signent avec, et font paraître l'EP Put Up or Shut Up en 2006 qui atteint la 20e place de l'Independent Albums. Leur second single de l'album, So Wrong, It's Right est commercialisé en 2007, et devient un succès dans la scène underground. Le second single de l'album Dear Maria, Count Me In est certifié disque d'or par RIAA pour 500 000 exemplaires vendus aux États-Unis en 2011.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et The Party Scene (2003-2006)[modifier | modifier le code]

Jack Barakat et Zachary Merrick, sur scène au Warped Tour, le 21 juillet 2009.

Formé lors de leurs études au lycée en 2003, All Time Low débute avec des reprises de chansons produites par des groupes punk tels que Blink-182. Leur première chanson est orientée emo[4]. Ils ont par la suite l'opportunité de signer avec le label discographique Emerald Moon Records en 2004, et font paraître leur premier EP, intitulé The Three Words to Remember in Dealing with the End plus tard la même année. Le groupe fait ensuite paraître son premier album studio, The Party Scene, en juillet 2005.

Toujours au lycée en 2006, All Time Low signe avec un autre label, Hopeless Records. Le groupe décide de passer aux choses sérieuses durant leur dernière année d'études[5],[6] avant de commercialiser leur EP intitulé Put Up or Shut Up en juillet 2006. L'EP atteint la 20e place du classement Independent Albums et la 12e place du Top Heatseekers[7]. All Time Low débute ensuite une tournée promotionnelle pour leur EP fin 2006[6]. Après la tournée, ils débutent l'enregistrement de leur second album studio.

So Wrong, It's Right (2006-2007)[modifier | modifier le code]

All Time Low au AP Tour, House of Blues, à Chicago, en 2008.

En été 2007, All Time Low participe au Vans Warped Tour sur le Smartpunk Stage. Ils partent ensuite en tournée fin 2007 au Royaume-Uni en soutien à Plain White T's. All Time Low fait paraître son second album studio, So Wrong, It's Right en septembre 2007, atteint la 62e place au Billboard 200 et la 6e place aux Independent Albums[7]. Le second single de l'album, Dear Maria, Count Me In, devient le premeir single du groupe à atteindre les classements musicaux, à la 86e place du Pop 100[8]. En 2011, le single est certifié disque d'or pour 500 000 exemplaires vendus aux États-Unis[9],[10].

Début 2008, le groupe achève les tournées Manwhores et Open Sores Tour aux côtés d'Every Avenue, de Mayday Parade, et de Just Surrender (en)[11],[12]. Après la parution de So Wrong, It's Right, All Time Low gagne rapidement en popularité, puis fait ses débuts au TRL le 12 février 2008. Ils font également leur apparition dans des vidéoclips sur MTV[13],[14]. Le 7 mars 2008, le groupe fait sa première apparition télévisée au Jimmy Kimmel Live![15] et joue en live pour les mtvU Woodie Awards[16].

De mars à mai 2008, ils participent au AP Tour 2008 avec The Rocket Summer ; soutien à des groupes comme The Matches, Sonny Moore, et Forever the Sickest Kids. En mai 2008, ils participent au Give It a Name Festival. Également en mai 2008, ils participent à la tournée britannique du Cobra Starship. En juillet 2008, le groupe participe au Shortest Tour Ever avec Hit the Lights, Valencia, et There for Tomorrow (en). De mi-juillet à mi-août, ils jouent au Vans Warped Tour en 2008. En décembre 2008, All Time Low est nommé « groupe de l'année » par le magazine Alternative Press et est présenté en couverture dans son édition de janvier 2009[17].

Nothing Personal (2009-2010)[modifier | modifier le code]

Gaskarth, le réalisateur Cole Dabney et Barakat, après leur concert à Austin, au Texas en 2009.

Début 2009, All Time Low confirme lors d'une entrevue au magazine Rock Sound, l'écriture de leur troisième album[18]. Pendant l'écriture, All Time Low débute quelques enregistrements en janvier 2009[17], puis termine un mois après. Ce troisième album, intitulé Nothing Personal est commercialisé en juin 2009[19]. Cependant, avant sa parution officielle, l'album est disponible dans son intégralité sur The Leak du site MTV[20],[21]. Le magazine Billboard prédit une entrée de l'album au Billboard 200 après une semaine de parution avec entre 60 000 et 75 000 exemplaires vendus[22]. Nothing Personal débute quatrième au Billboard avec 63 000 exemplaires vendus[23].

Ils participent à la tournée Believers Never Die Tour Part Deux des Fall Out Boy en printemps 2009, aux côtés de Metro Station, Cobra Starship, et Hey Monday[24]. All Time Low annonce également des dates de tournées australiennes et japonaises pour mi-2009 avec Set Your Goals. Le groupe effectue également dix dates de tournée avec We the Kings, Cartel et Days Difference[25]. Ils participent au Warped Tour 2009 dès le 19 juillet jusqu'à la fin officielle de la tournée[25], puis au Voodoo Experience 2009, avec Eminem, Kiss et The Flaming Lips[26]. All Time Low have achève sa tournée européenne qui s'est déroulé en hiver 2009, avec The Audition et The Friday Night Boys (en). All Time Low participe également à la première édition du Glamour Kills Tour avec We The Kings, Hey Monday, et The Friday Night Boys. All Time Low annonce en novembre 2009 leur signature avec le label Interscope Records[27]. Un mois plus tard, le groupe est récompensé dans la catégorie « meilleur groupe pop punk » aux Top In Rock Awards[28]. En mai 2010, All Time Low fait paraître son premier album live intitulé Straight to DVD.

Dirty Work (2011)[modifier | modifier le code]

Le guitariste Jack Barakat, en novembre 2008.

All Time Low revient en janvier et février 2010 pour le Relentless Tour 2010 avec The Blackout, My Passion (en) et Young Guns. Ils jouent ensuite en Europe. All Time Low revient en Australie en février et mars pour le festival Soundwave. All Time Low participe au Bamboozle Roadshow 2010 entre mai et juin, avec Boys Like Girls, Third Eye Blind, et LMFAO, parmi d'autres groupes de soutien comme Good Charlotte, Forever The Sickest Kids, Cartel, et Simple Plan. Le 15 mars 2010, All Time Low fait paraître le titre Painting Flowers de l'album Almost Alice (la bande originale du film Alice au pays des merveilles[29]. Ils débutent ensuite l'écriture de leur quatrième album studio, pour la première fois au label Interscope Records[30].

Au printemps 2011, All Time Low embarque à la tournée promotionnelle de leur album Dirty Work avec Yellowcard, Hey Monday, et The Summer Set. Ils sont rejoints par Yellowcard et Young Guns durant leur tournée au Royaume-Uni, peu aprs[31]. All Time Low conclut durant l'été 2011 au Gimme Summer Ya Love Tour avec Mayday Parade, We Are The In Crowd (en), The Starting Line, Bright, et The Cab. En septembre 2011, le groupe est prévu pour le Soundwave Revolution en Australie.

Don't Panic (depuis 2012)[modifier | modifier le code]

All Time Low, sur scène en 2012.

Le groupe revient au Royaume-Uni le 12 janvier 2012 [32] pour une tournée avec The Maine et We Are The In Crowd. En mai 2012, All Time Low quitte leur label Interscope Records et fait paraître leur nouvelle chanson The Reckless and the Brave le 1er juin sur leur site officiel. Le groupe annonce un nouvel album prévu pour 2012[33]. Le 3 juillet 2012, All Time Low révèle le renouvellement de leur contrat avec le label Hopeless Records et un nouvel album pour mi-2012. Le 27 septembre, All Time Low fait paraître Outlines avec Jason Vena d'Acceptance.

Formation[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2005 : The Party Scene
  • 2007 : So Wrong, It's Right
  • 2009 : Nothing Personal
  • 2011 : Dirty Work
  • 2012 : Don't Panic
  • 2013 : Don't Panic, It's Longer Now!

EP[modifier | modifier le code]

Date de sortie (US) Titre Label(s)
1er octobre 2004 The Three Words To Remember In Dealing With The End Emerald Moon Records
25 juillet 2006 Put Up Or Shut Up Hopeless Records

Singles[modifier | modifier le code]

Année (US) Titre Album
Juin 2005 Circles The Party Scene
7 janvier 2006 The Girl's A Straight-Up Hustler The Party Scene
août 2006 Coffee Shop Soundtrack [Put Up Or Shut Up]
24 septembre 2007 Six Feet Under The Stars So Wrong, It's Right
13 février 2008 Dear Maria, Count Me In So Wrong, It's Right
2009 Weightless Nothing Personal
2009 Damned If I Do Ya (Damned If I Don't) Nothing Personal
2011 I Feel Like Dancin' Dirty Work
2011 Time-Bomb Dirty Work
2012 The Reckless And The Brave Don't Panic
2012 Somewhere in Neverland Don't Panic
2012 For Baltimore Don't Panic

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « All Time Low Didn't Need Mark Hoppus to Make Nothing Personal Huge », MTV (consulté le 16 juillet 2009).
  2. (en) « Top 40 All Time Low Biography », The New York Times Company, About.com (consulté le 7 juillet 2009).
  3. (en) « All Time Low at Reading + Leeds 2012 » (consulté le 18 janvier 2013).
  4. (en) « All Time Low > Biography », Allmusic (consulté le 24 juillet 2009).
  5. (en) « AP: FEATURES All Time Low: Come One, Come All », Alternative Press (consulté le 7 juin 2009)
  6. a et b (en) « Backstage Pass: All Time Low », mtvU (consulté le 8 juillet 2009).
  7. a et b (en) « All Time Low – Artist Albums Chart History », Billboard (consulté le 10 novembre 2008).
  8. « All Time Low – Artist Singles Chart History », Billboard (consulté le 10 novembre 2008).
  9. (en) ...About Hopeless Hopeless Records. Consulté le 21 juin 2012.
  10. [twitter.com/JackAllTimeLow/status/45519594290552832 Jack Barakat tweet on Dear Maria certified Gold] Twitter. Consulté le 21 juin 2012.
  11. « All Time Low », Billboard (consulté le 13 juillet 2009).
  12. « All Time Low », Billboard (consulté le 13 juillet 2009)
  13. (en) « All Time Low Hit New Found Highs », AbsolutePunk,‎ 5 mars 2008 (consulté le 8 novembre 2008)
  14. « Music Choice Brands October as 'Rocktober' with Special Programming Featuring Rock's Legends and Its Rising Stars », Enhanced Online News, Music Choice,‎ 1er octobre 2008 (consulté le 8 novembre 2008)
  15. « All Time Low To Perform On Jimmy Kimmel This Friday », AbsolutePunk (consulté le 8 juillet 2009).
  16. (en) « Paramore Wins Big At MTVu Woodie Awards », Billboard (consulté le 13 juillet 2009).
  17. a et b « All Time Low to go into the studio next week », Alternative Press (consulté le 7 juillet 2009).
  18. (en) « All Time Low Defend Co-Writing », Rock Sound,‎ 3 février 2010 (consulté le 29 décembre 2009)
  19. « The Six Degrees of Summer: Discs » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Alternative Press. Mis en ligne le 17 avril 2009, consulté le 21 avril 2009
  20. « All Time Low Album Leak », AbsolutePunk (consulté le 2 juillet 2009).
  21. « Full-Length Album Leak: All Time Low, ‘Nothing Personal’ », MTV (consulté le 2 juillet 2009).
  22. Keith Caulfield, « Maxwell Headed For Big Billboard Chart Debut », Billboard (consulté le 13 juillet 2009).
  23. Keith Caulfield, « Maxwell Tops Billboard 200 », Billboard (consulté le 16 juin 2009).
  24. « Breaking & Entering: Hey Monday », Billboard (consulté le 13 juillet 2009).
  25. a et b « All Time Low reveal headlining tour with We The Kings », Alternative Press,‎ 30 mai 2009 (consulté le 13 juillet 2009).
  26. « Eminem, Kiss, Flaming Lips To Headline Voodoo Experience », Billboard,‎ 29 juin 2009 (consulté le 13 juillet 2009)
  27. « All Time Major », AbsolutePunk,‎ 7 décembre 2009 (consulté le 25 novembre 2009).
  28. « 2009 Top In Rock Awards », Rockonrequest.com (consulté le 26 août 2013).
  29. « All Time Alice », AbsolutePunk,‎ 15 décembre 2009 (consulté le 18 novembre 2009).
  30. « All Time Low To Enter Studio Tomorrow », AbsolutePunk,‎ 30 mars 2010 (consulté le 24 mars 2010).
  31. « All Time Low », All Time Low,‎ 5 janvier 2011 (consulté le 13 janvier 2011).
  32. « Kerrang! All Time Low announce January 2012 UK tour »
  33. « All Time Low », Feature.atlrec.com (consulté le 26 août 2013).

Liens externes[modifier | modifier le code]