All My Loving (EP)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

All My Loving

EP par The Beatles
Sortie Drapeau : Royaume-Uni 7 février 1964
Enregistré 11 septembre, 26 novembre 1962, 18 et 30 juillet 1963
Studios EMI, Londres
Durée 9:32
Genre Rock
Format 45 tours
Producteur George Martin
Label Parlophone
Classement N°1 (Royaume-Uni)
Critique

EPs par The Beatles

All My Loving est le quatrième EP britannique des Beatles. Il est composé de deux chansons de leur dernier album With the Beatles en tête des charts depuis la fin du mois de novembre 1963, et des deux faces B de leurs deux premiers singles.

L'EP sort en février 1964 et réussit à se classer en tête des ventes sur ce format avant d'être détrôné par l'opus suivant du groupe, Long Tall Sally au bout de huit semaines. Il se place également en 12e place dans les classements des ventes de singles.

Histoire[modifier | modifier le code]

Enregistrement[modifier | modifier le code]

Les quatre chansons de l'EP sont enregistrées sur une longue période comprise entre septembre 1962 et juillet 1963. En effet, tandis que deux sont enregistrées fin 1962 pour les besoins des deux singles du groupe, les deux autres attendent l'été 1963 et les sessions de préparation de l'album With the Beatles. La toute première chanson mis en boîte est donc P.S. I Love You, le 11 septembre 1962. Pour cette session, George Martin, déçu par la prestation de Ringo Starr lors des enregistrements précédents, fait appel à Andy White, un batteur professionnel[1]. Le 26 novembre, et avec le retour du batteur du groupe, Ask Me Why est enregistrée pour paraître en face B du single Please Please Me[2].

Les deux autres chansons attendent plusieurs mois. La reprise de Money (That's What I Want) destinée à clore le nouvel album est enregistrée lors de la première journée de sessions pour celui-ci, le 18 juillet 1963. Outre les classiques guitares, un piano apparait sur cette chanson. George Martin se charge d'en jouer. Le 30 juillet, enfin, la chanson titre du LP, All My Loving, est mise en boîte[3].

Parution et réception[modifier | modifier le code]

S'ils passent aujourd'hui pour des éléments secondaires dans la discographie des Beatles, les EP occupent au début des années 1960 une place de choix dans les projets des maisons de disque. À une époque où la jeunesse, cible prioritaire pour les ventes de disques de rock, n'a bien souvent pas les moyens de s'offrir tous les albums qui sortent, mais ne veut pas se contenter des singles, des disques de quatre ou cinq pistes offrent un bon compromis. Plus encore, ils permettent de guider l'achat des consommateurs en leur donnant un échantillon de ce qu'ils retrouveront sur l'album s'ils l'achètent. Ainsi, il n'est guère étonnant que les premiers EP des Beatles connaissent un succès certain[4].

All My Loving sort ainsi le 7 février 1964, au Royaume-Uni, et au format mono uniquement (aucun des EP du groupe ne sort en effet en stéréo, ce format étant à l'époque très minoritaire, et trop cher pour le public populaire visé par les EP)[5]. Comme image, la pochette reprend tout simplement celle de With the Beatles, paru trois mois auparavant[6]. Le disque est entraîné par sa chanson-titre, qui, selon le chroniqueur Richie Unterberger d’Allmusic, aurait fait un très bon single : la chanson s'est également illustrée en devenant la toute première chanson interprétée par le Beatles aux États-Unis, lors de leur passage au Ed Sullivan Show, ce même mois[7]. L'EP entre dans les charts de sa catégorie le 8 février et s'y maintient durant 44 semaines, dont huit en première place (à partir du 29 février). Il y est détrôné par le nouvel EP du groupe (et le seul à contenir des chansons inédites) : Long Tall Sally. Il entre également dans les charts de singles, durant trois mois, et monte jusqu'à la 12e place[8].

Analyse musicale[modifier | modifier le code]

All My Loving, comme les précédents EP du groupe, propose sur chacune de ces faces une chanson calme et une chanson plus agitée. Ici, les deux chansons issues de With the Beatles sont assez relevées tandis que les deux faces B, également présentes sur l'album Please Please Me sont des ballades plus tranquilles. All My Loving, soutenu par son riff de guitare, est une chanson d'amour optimiste sur l'éloignement de l'être aimé et l'idée d'être bientôt réunis[9]. Plus violent, Money (That's What I Want), seule reprise présente sur le disque, est une tentative de John Lennon pour recréer l'effet qu'il avait atteint avec Twist and Shout sur l'album précédent. Dans les deux cas, en effet, son chant particulièrement déchaîné clôt l'album[10].

À l'inverse, Ask Me Why, chantée par ce même Lennon, est une déclaration d'amour plus posée[11]. P.S. I Love You, dans le même ton feutré, est une ballade composée par Paul McCartney quelques années auparavant. Il s'agit d'une déclaration d'amour chantée sous forme de lettre[12].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

Face A
No Titre Auteur(s) Chant principal Durée
1. All My Loving Lennon/McCartney Paul McCartney 2:10
2. Ask Me Why Lennon/McCartney John Lennon 2:28
Face B
No Titre Auteur(s) Chant principal Durée
3. Money (That's What I Want) Janie Bradford/Berry Gordy John Lennon 2:52
4. P.S. I Love You Lennon/McCartney Paul McCartney 2:26

Interprètes[modifier | modifier le code]

Équipe de production[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mark Lewisohn 1988, p. 20
  2. Mark Lewisohn 1988, p. 23
  3. Mark Lewisohn 1988, p. 34
  4. (en) « Twist and Shout (EP) », Allmusic. Consulté le 9 mai 2011
  5. Steve Turner 1999, p. 78
  6. (en) « All My Loving [EP »], Allmusic. Consulté le 9 mai 2011
  7. (en) « All My Loving », Allmusic. Consulté le 10 mai 2011
  8. (en) « The Beatles - All My Loving », Graham Calkin's Beatles Pages. Consulté le 10 mai 2011
  9. Steve Turner 1999, p. 52
  10. (en) Allan W. Pollack, « Notes on the cover songs on the "With The Beatles" album », Soundscapes. Consulté le 10 mai 2011
  11. (en) Allan W. Pollack, « Notes on Ask Me Why », Soudnscapes. Consulté le 10 mai 2011
  12. Steve Turner 1999, p. 39

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Mark Lewisohn, The Beatles Recording Sessions, New York, Harmony Books,‎ 1988, 204 p. (ISBN 0-517-57066-1)
  • (fr) Steve Turner, L'Intégrale Beatles : les secrets de toutes leurs chansons, Hors Collection,‎ 1999, 288 p. (ISBN 2-258-04079-5)