Alignement mégalithique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vue partielle des alignements de Kerlescan, l'un des alignements de Carnac (Morbihan, France). Les menhirs sont ici alignés sur plusieurs rangées parallèles.

En archéologie, un alignement mégalithique est un arrangement de menhirs selon une ou plusieurs rangées, lesquelles peuvent être individuelles ou groupées en lignes parallèles.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Dans un alignement mégalithique, les menhirs sont arrangés à intervalles plus ou moins réguliers le long d'un axe commun ou d'une série d'axes. En dehors de cette caractéristique générale, les alignements diffèrent fortement les uns des autres. Les plus petits comptent simplement trois pierres alignées sur quelques mètres, les plus grands peuvent s'étirer sur plusieurs kilomètres. De même, la hauteur des pierres qui les composent varie beaucoup : si elle se situe généralement aux alentours d'un mètre, des menhirs de 2 m et plus ne sont pas rares. La hauteur des menhirs peut également varier à l'intérieur d'un même alignement, formant parfois une apparence graduée, sans que l'on sache s'il s'agit d'un arrangement délibéré. Les plus grandes pierres des alignements se trouvent souvent à leurs extrémités.

Les alignements se rencontrent sous forme isolée ou en groupes constitués de plusieurs rangées parallèles ou non. Par ailleurs, d'autres monuments mégalithiques (cairns, dolmens, etc.) sont parfois situés dans le prolongement des alignements.

Les alignements diffèrent des avenues en ce que les pierres sont toujours arrangées en ligne droite plutôt que suivant un chemin plus incurvé. Les cromlechs sont une autre forme d'alignement où les pierres forment un parcours fermé, souvent un cercle.

Exemples[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

En Afrique, le sud de l'Éthiopie concentre de nombreux mégalithes, dont des alignements. Celui de Tiya, l'un des plus importants, est classé au patrimoine mondial par lUNESCO[1].

Europe[modifier | modifier le code]

En Europe, les alignements sont érigés à la fin du Néolithique et à l'âge du bronze, principalement dans les îles Britanniques, la Scandinavie et la France.

Le système d'alignements le plus complexe est celui de Carnac, en France. Au Royaume-Uni, le Dartmoor en comprend plusieurs, dont celui de Stalldown Barrow, les trois rangées de Drizzlecombe et la Hill O Many Stanes (Caithness).

Le but des alignements mégalithiques n'est pas connu, qu'il s'agisse de monuments astronomiques, topographiques ou religieux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Tiya », UNESCO

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]