Alice et le Chandelier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Alice et le chandelier)
Aller à : navigation, rechercher
Alice et le Chandelier
Auteur Caroline Quine
Genre Littérature d'enfance et de jeunesse
Version originale
Titre original The Sign of the Twisted Candles
Éditeur original Grosset & Dunlap
Collection Nancy Drew Mystery Stories
Langue originale Anglais
Pays d'origine États-Unis
Lieu de parution original New-York
Date de parution originale 1933
Version française
Traducteur Hélène Commin
Lieu de parution Paris
Éditeur Hachette
Collection Bibliothèque verte
Date de parution 1956
Type de média Policier
Dessinateur Albert Chazelle
Couverture Albert Chazelle
Nombre de pages 254
Série Alice
Chronologie
Précédent Quand Alice rencontre Alice Alice et le Pigeon voyageur Suivant

Alice et le Chandelier (titre original : The Sign of the Twisted Candles, littéralement : Le Signe des chandelles torses) est le neuvième[1] roman de la série américaine Alice (Nancy Drew en VO) écrit par Caroline Quine, nom de plume collectif de plusieurs auteurs. Les auteurs de ce roman sont Walter Karig et Harriet Adams.

Aux États-Unis, le roman a été publié pour la première fois en 1933 par Grosset et Dunlap, New York. En France, il est paru pour la première fois en 1956 par Hachette chez la collection Bibliothèque verte sous le no 278.

Le titre suivant est Alice et le Pigeon voyageur.

Résumé[modifier | modifier le code]

Note : basé sur les éditions originales non abrégées parues dans la Bibliothèque verte de 1956 à 1969.

Au cours d'une promenade en voiture dans la campagne avec ses fidèles amies Bess et Marion, un violent orage éclate et noie le moteur de la voiture d'Alice. Les trois jeunes filles se réfugient dans une vieille auberge du nom de Aux Bougies Torses. Le propriétaire est un centenaire, Asa Sidney, qui se trouve être le grand-oncle de Bess et de Marion. Il vit reclus dans une tour de l'auberge. L'auberge est tenue par les époux Frank et Clara Semitt, un couple antipathique. Leur fille adoptive, Peggy Bell, une adolescente douce et aimable, travaille comme servante à l'auberge. Alice et ses amies se rendent vite compte que les Semitt maltraitent Asa et Peggy. Après avoir rédigé son testament avec l'avoué James Roy, le père d'Alice, Asa Sidney meurt quelques jours plus tard. La lecture du testament désigne Peggy Bell comme héritière de la plus grande partie de la fortune du défunt. Puis Peggy disparaît. Les parents respectifs de Bess et de Marion étant les héritiers éventuels du vieil Asa, ils voient d'un mauvais œil l'interférence de James Roy dans leurs affaires familiales : ils exigent de Bess et Marion de ne plus fréquenter Alice, au grand désarroi de cette dernière...

Choix du titre français[modifier | modifier le code]

Contrairement au titre original anglais, le titre français est sans rapport avec l'histoire. En effet, la seule allusion faite à un chandelier se trouve au chapitre 15[2] quand Alice découvre qu'un chandelier cache et protège une cachette. L'intrigue du roman repose sur la présence de bougies torsadées : les lieux où apparaissent écrites ou gravées ces bougies sont les emplacements de cachettes contenant des objets précieux. S'il est vrai que le titre français est incertain, le titre anglais, en revanche, a le grand désavantage de trahir d'emblée l'intrigue du roman.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Alice Roy, blonde, fille de l'avoué James Roy, orpheline de mère.
  • James Roy, avoué de renom, père d'Alice Roy, veuf.
  • Bess Taylor, jeune fille blonde et rondelette, une des meilleures amies d'Alice.
  • Marion Webb, jeune fille brune et sportive, cousine germaine de Bess Taylor et une des meilleures amies d'Alice.
  • Ned Nickerson, jeune homme brun et athlétique, ami et chevalier servant d'Alice, étudiant à l'université d'Emerson.
  • Sarah, la fidèle vieille gouvernante des Roy, qui a élevé Alice à la mort de sa mère.
  • Peggy Bell (Carol Wipple en VO), fille adoptive des Semitt, le couple d'aubergistes aux Bougies Torses.
  • Asa Sidney, un centenaire à la longue barbe, propriétaire de l'auberge Aux Bougies Torses.
  • Frank Semitt (Frank Jemmit en VO), aubergiste aux Bougies Torses.
  • Clara Semitt (Emma Jemmit en VO), femme de Frank Semitt, aubergiste aux Bougies Torses.
  • M. Hill, banquier, ami de James Roy.
  • Jacob Sidney, parent d'Asa Sidney et de Bess et Marion.
  • Peter Banks, parent d'Asa Sidney, oncle de Bess et de Marion.

Éditions françaises[modifier | modifier le code]

Remarques[modifier | modifier le code]

  • À noter une absence de réédition de vingt ans, de 1986 à 2006.
  • Après 1969, les rééditions de ce roman seront la version revue aux États-Unis en 1968 : l'histoire varie légèrement, et les noms de certains personnages sont changés : Asa Sidney devient Abel Sidney, Frank et Clara Semitt deviennent Frank et Clara Jammes.

Sources[modifier | modifier le code]

Ouvrages
  • Armelle Leroy, Le Club des Cinq, Fantômette, Oui-Oui et les autres : Les grandes séries des Bibliothèques Rose et Verte, Hors Collection,‎ 2005, 110 p. (ISBN 2258067537)
  • André-François Ruaud et Xavier Mauméjean, Le Dico des héros, Éditions Les Moutons électriques, coll. « Bibliothèque rouge »,‎ janvier 2009 (présentation en ligne)
  • (en) David Farah, Farah's Guide, Farah's Books,‎ 1999, 556 p. (ISBN 0963994980), « France ».


Sites Internet

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon l'ordre de parution aux États-Unis.
  2. Chapitre 15 des éditions originales non abrégées parues dans la Bibliothèque verte de 1956 à 1969
  3. C'est la version revue par Harriet Adams en 1968 qui a été publiée dans la collection Idéal-Bibliothèque
  4. À noter qu'il existe pour l'édition dans la série hachurée, deux variantes dans la couverture : l'une avec le titre et le nom de l'auteur en jaune (1984), l'autre, en rouge (1985).