Alice de Toeni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alice de Toeni
Titre Lady Leybourne
Comtesse de Warwick
Lady Zouche de Mortimer
Biographie
Naissance 26 avril 1284
Flamsted, Hertfordshire
Décès 1er janvier 1324/25
Conjoint Sir Thomas Leybourne
Guy de Beauchamp, 10e comte de Warwick
William la Zouche de Mortimer, 1er baron Zouche
Enfants (voir section dédiée)

Alice de Toeni ou de Tosny (26 avril 1284 – fin 1324 ou début 1325), comtesse de Warwick, est une riche héritière anglaise, devenue en secondes noces l'épouse de Guy de Beauchamp (1272-1315), 10e comte de Warwick.

Famille et lignage[modifier | modifier le code]

Alice de Tosny est née entre 1282-85 à Flamsted, Hertfordshire, seule fille de Ralph (ou Raoul) (VII) de Tosny, seigneur de Flamsted († avant le 29 juillet 1295), et de son épouse, Mary, semble-t-il d'origine écossaise. Ses grands-parents paternels étaient Roger (V) de Tosny, seigneur de Flamsted, et d'Alice de Bohun, laquelle était fille de Humphrey de Bohun, 2e comte de Hereford, et de Maud de Lusignan.

Son frère aîné, Robert, épouse Maud, fille de Malise, 6e comte de Strathearn, mais il meurt sans descendance en 1309 ou peu avant. Ce décès fait d'Alice son héritière, lui donnant des seigneuries en Essex, Worcestershire, Wiltshire, Hertfordshire, Cambridgeshire, et dans les Marches galloises (partie sud et sud-est du Pays de Galles).[réf. nécessaire]

Château de Warwick, principale résidence de Guy de Beauchamp et Alice de Toeni

Alice de Toeni meurt fin 1324, début 1325. Ses terres et ses manoirs passent alors à son fils aîné Thomas de Beauchamp, 11e comte de Warwick.

Son mari veuf, Lord Zouche, enleva et épousa ensuite Eleanor de Clare, veuve de Hugues le Despenser « le Jeune ». Lord Zouche avait été vainqueur de Le Despenser et avait mené le siège du château de Caerphilly.

Mariages et descendance[modifier | modifier le code]

En premières noces, elle épouse Sir Thomas Leybourne[1] (mort en mai 1307), fils de William Leybourne, 1er baron Leybourne, duquel elle a une fille :

  • Juliana de Leybourne (1303/1304–1367), mariée d'abord à, John de Hastings, lord Hastings, puis à Thomas le Blount, lord Blount, et enfin à William Clinton, 1er comte d'Huntingdon[2].

Début 1309[1], elle épouse Guy de Beauchamp, 10e comte de Warwick, le fils unique de William de Beauchamp, 9e comte de Warwick, et de Maud FitzJohn. Il avait été fiancé à Isabelle de Clare, fille de Gilbert de Clare, 7e comte de Gloucester, et d'Alice de Lusignan (et d'Angoulême), mais le mariage n'a jamais eu lieu[1]. Ils ont pour descendance connue[3],[4] :

  • Thomas de Beauchamp (14 février 1313/1314 – 13 novembre 1369), 11e comte de Warwick, marié à Katherine Mortimer, dont il aura quinze enfants.
  • John de Beauchamp (vers 1314 – 2 décembre 1360), 1er baron Beauchamp de Warwick, chevalier de la Jarretière, porte l'étendard du roi à la bataille de Crécy ;
  • Elizabeth de Beauchamp (vers 1316–1359), mariée en 1328 à Thomas Astley, 3e baron Astley, dont elle eut un fils William Astley, 4e baron Astley.

Guy de Beauchamp est le père de Maud, sans que l'on sache si Alice est sa mère[5] :

  • Maud de Beauchamp (morte en 1366), mariée à Geoffrey de Say, 2e baron Say.

Après la mort subite de Guy de Beauchamp au château de Warwick, le 28 juillet 1315, Alice épouse en troisièmes noces William la Zouche, 1er baron Zouche de Mortimer. Ils eurent un fils et une fille[6] :

  • Alan la Zouche (1317-1346), participe à la bataille de Crécy et meurt peu après. Épouse Eleanor, de parenté inconnue ;
  • Joyce la Zouche (morte peu après le 4 mai 1372), épouse John de Botetourt, 2e baron Botetourt.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c J. S. Hamilton, « Beauchamp, Guy de, tenth earl of Warwick (c.1272–1315) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, « édition en ligne sous subscription », janvier 2008.
  2. The Complete Peerage, volume XIV, Sutton Publishing, 1998, page 94. Citation via thePeerage.com.
  3. The Complete Peerage of England, vol. I, p. 283. Citation via thePeerage.com.
  4. The Complete Peerage of England, vol. II, p. 50.
  5. The Complete Peerage, vol. III, p. 314. Citation via thePeerage.com.
  6. Burke's Dormant and Extinct Peerages, London, 1883, p. 599.

Traduction[modifier | modifier le code]