Alice au camp des biches

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alice au camp des biches
Auteur Caroline Quine
Genre Littérature d'enfance et de jeunesse
Version originale
Titre original The Bungalow Mystery
Éditeur original Grosset & Dunlap
Collection Nancy Drew Mystery Stories
Langue originale Anglais
Pays d'origine États-Unis
Lieu de parution original New York
Date de parution originale 1930
Version française
Traducteur Hélène Commin
Lieu de parution Paris
Éditeur Hachette
Collection Bibliothèque verte
Date de parution 1957
Dessinateur Albert Chazelle
Couverture Albert Chazelle
Nombre de pages 252
Série Alice
Chronologie
Précédent Alice au manoir hanté Alice et les Diamants Suivant

Alice au camp des biches (titre original : The Bungalow Mystery, littéralement : Le Mystère du bungalow) est le troisième[1] roman de la série américaine Alice (Nancy Drew en VO) écrit par Caroline Quine, nom de plume collectif de plusieurs auteurs. L'auteur de ce roman est Mildred Wirt Benson.

Aux États-Unis, le roman a été publié pour la première fois en 1930 par Grosset et Dunlap (New York). En France, il est paru la première fois en 1957 chez Hachette dans la collection Bibliothèque verte sous le no 290. Ce roman n'a pas été réédité en France depuis 1985.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Alice fait la connaissance de Laura, une orpheline sous l'emprise d'un tuteur cruel au comportement très curieux. Mais le tuteur est-il bien celui qu'il prétend être? C'est ce qu'Alice va tenter de découvrir.

Résumé[modifier | modifier le code]

En vacances d'été au Camp des biches, Alice et son amie Hélène se promènent en canot à moteur sur un vaste lac, lorsque le temps passe subitement du beau à la tempête. Une pluie diluvienne s'abat sur les eaux du lac, noyant le moteur du canot. De grandes vagues font chavirer l’embarcation et les deux jeunes filles tombent à l'eau, loin de leur canot. Une jeune fille en barque entend leurs appels au secours et se porte à leur aide. Les trois jeunes filles réussissent à regagner la rive saines et sauves. Alice et Hélène remercient chaleureusement leur sauveteur : elle se nomme Laura Pinkerton, et passe elle aussi les vacances au bord du lac en compagnie de son tuteur, Jacob Ascott. Laura fait part à Alice du comportement très autoritaire de son tuteur ; elle souhaite avoir l'avis d'Alice et lui présente Jacob Ascott. L'homme, dur et méprisant, déplaît fortement à Alice.

Quelques jours plus tard, Alice quitte le Camp des biches en voiture. Quelle n'est pas sa surprise lorsqu'elle croise sur la route Laura Pinkerton à pied ! La jeune orpheline lui apprend qu'elle vient de s'enfuir de chez son tuteur. Elle demande asile à Alice. N'écoutant que son bon cœur et par gratitude envers celle qui l'avait sauvée, Alice l'emmène chez elle, à River City. Quand Laura lui explique par le menu les agissements stupéfiants de son tuteur, Alice se demande si Jacob Ascott est le véritable tuteur de Laura ou bien un usurpateur. Dans ce dernier cas, où est le véritable Jacob Ascott ?

Alice se rend chez Ascott avec l'intention d'avoir une discussion avec lui. L’apercevant de loin qui s'enfonce dans la forêt, intriguée, elle le prend en filature. L'homme entre dans une petite maison délabrée. Alice en profite pour faire demi-tour et aller fouiller la maison d'Ascott, espérant y trouver des indices. L'entendant revenir chez lui, elle se cache dans un placard, puis elle retourne à la maison délabrée dans la forêt. Là, dans la cave, Alice a la surprise de découvrir un homme enchaîné, vêtu de haillons, et très affaibli : il s'agit du vrai Jacob Ascott. L'homme qu'elle avait suivi était un escroc dont le but était de faire main basse sur l'héritage de Laura.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Alice Roy, jeune détective amateur blonde de seize ans[2], fille de l'avoué James Roy, orpheline de mère.
  • James Roy, avoué de renom, père d'Alice Roy, veuf.
  • Hélène Carvin (Helen Corning en VO), la meilleure amie d'Alice.
  • Sarah, la fidèle gouvernante des Roy, qui a élevé Alice à la mort de sa mère.
  • Laura Pinkerton (Laura Pendleton en VO), jeune orpheline.
  • Jacob Ascott (Jacob Aborn en VO), le tuteur de Laura.
  • Jerry Brand, un malfaiteur.

Éditions françaises[modifier | modifier le code]

  • 1978 : Éditions France loisirs, cartonné (français, version originale). Couverture de C. Leborne (pas d'illustrations intérieures).

Sources[modifier | modifier le code]

Ouvrages
  • Armelle Leroy, Le Club des Cinq, Fantômette, Oui-Oui et les autres : Les grandes séries des Bibliothèques Rose et Verte, Hors Collection,‎ 2005, 110 p. (ISBN 2258067537)
  • André-François Ruaud et Xavier Mauméjean, Le Dico des héros, Éditions Les Moutons électriques / Bibliothèque rouge, janvier 2009. [1]
  • (en) David Farah, Farah's Guide, Farah's Books,‎ 1999, 556 p. (ISBN 0963994980), « France ».
Sites Internet

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon l'ordre de parution aux États-Unis
  2. Dans les premiers romans, Alice a toujours seize ans. Ce n'est que plus tard que l'auteur lui donnera l'âge de dix-huit ans.
  3. Cette nouvelle couverture est la reprise d'une illustration intérieure de pleine page figurant dans le volume Alice au camp des biches paru en 1967 dans la collection Idéal-Bibliothèque