Alice DeeJay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Alice Deejay)
Aller à : navigation, rechercher

Alice DeeJay

Surnom Alice DJ[1]
Pays d'origine Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Genre musical Dance pop, eurodance, trance vocale
Années actives 1999-2002[2],[3]
Labels Sony
Composition du groupe
Anciens membres Judith Pronk
Sebastiaan Molijn
Eelke Kalberg
DJ Jurgen
Mila Levesque
Angelique Versnel

Alice DeeJay est un groupe néerlandais de musique électronique, représenté par Judith Pronk, formé à la fin des années 1990. Le groupe se compose initialement de Pronti (Sebastiaan Molijn), Kalmani (Eelke Kalberg) et DJ Jurgen, aux côtés du disc-jockey Marc Lee-Smith et de la chanteuse Judith Anna Pronk, du groupe DJ's From Mars ; ils sont également accompagnés de deux danseuses, Mila Levesque et Angelique Versnel. Le groupe achève sa carrière le 9 novembre 2002, lors d'une prestation à Utrecht, aux Pays-Bas. Une tentative de relancer un groupe similaire en 2004, sous le nom Candee Jay, échoue peu après la sortie d'un premier album.

Biographie[modifier | modifier le code]

Amis bien avant la création du groupe, Pronti et Kalmani officient comme disc-jockeys dans une discothèque locale néerlandaise, lorsque le gérant les présente à DJ Jurgen, en 1997. Il s'agit du premier disc-jockey et producteur à passer leur titre Distortion of The Senses dans les clubs d'Amsterdam, qui s'avèrera par la suite bien accueilli par l'audience. DJ Jurgen présente ensuite Pronti et Kalmani aux producteurs du groupe Vengaboys qui acceptent qu'ils se joignent à eux[4]. En 1998, Pronti compose un morceau inspiré de sa rupture avec son épouse, Do You Think You're Better Off Alone. Le morceau est instrumental, mais Pronti se met à fredonner un air pendant qu'il passe le morceau à l'équipe, ce qui les décide à ajouter un chant. Ils demandent alors à Judith Pronk d'enregistrer la chanson qui devient Better Off Alone, et le projet est désormais appelé Alice DeeJay[4].

Alice DeeJay se popularise immédiatement avec son premier single : Better Off Alone produit par DJ Jurgen à l'aide d'échantillons sonores en provenance du titre Here Comes The Rain de Eurythmics[2] ; ce titre a servi pour le générique à l'émission Drôle de Zapping (présentée par Alexandra Kazan) sur la chaîne télévisée française TF1[réf. nécessaire]. Le titre est très bien accueilli dans les classements musicaux européens[5]. Puis sort le 11 avril 2000 l'unique album du groupe intitulé Who Needs Guitars Anyway ? qui connaît un succès honorable[6],[7]. S'ensuivent d'autres extraits de cet album, aux succès décroissants. Le groupe donne son dernier concert le 9 novembre 2002 à Utrecht, aux Pays-Bas, avant de se séparer[2],[3]. Les producteurs essayent de lancer en 2004 un groupe similaire nommé Candee Jay, avec Ilze Lankhaar, un groupe electronica[2]. Celui-ci ne connait pas le succès escompté, et est lui aussi abandonné après la production d'un seul album[2].

En 2008, le groupe effectue un retour peu remarqué avec un nouveau single, Far Away.

Membres[modifier | modifier le code]

Alice DeeJay est un projet de Jurgen Rijkers (DJ Jurgen), coproduit par DJ Sebastiaan Molijn (Pronti) et Eelke Kalberg (Kalmani). En public, le groupe est généralement représenté par sa chanteuse Judith Pronk, accompagnée par les danseuses Mila Levesque et Angelique Versnel[1]. Dennis van den Driesschen (Danski) et Wessel van Diepen (Delmundo) du groupe Vengaboys ont également collaboré à l'élaboration de l'unique album du groupe[1].

Discographie[modifier | modifier le code]

Album studio[modifier | modifier le code]

Titre Détails Meilleure
position
Certifications
P-B.
[8]
FIN
[9]
FRA
[10]
ALL
[11]
IRL
[12]
NOR
[13]
SUÈ
[14]
SUI
[15]
R-U.
[16]
US
[17]
Who Needs Guitars Anyway? 27 7 45 28 8 14 24 12 8 76

Singles[modifier | modifier le code]

Titre Date Meilleure
position
Certifications Album
P-B.
[19]
AUS
[20]
FRA
[10]
ALL
[21]
IRL
[12]
NOR
[13]
SUÈ
[14]
SUI
[15]
R-U.
[16]
É-U.
[22]
Better Off Alone 1999 9 4 6 32 3 3 5 28 2 27 Who Needs Guitars Anyway?
Back in My Life 4 19 11 17 5 1 4 19 4
Will I Ever 2000 8 37 33 8 16 10 25 7
The Lonely One 19 60 59 32 24 72 16
Celebrate Our Love 2001 25 71 71 44 33 85 17
"—" montre aucun classement de single.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Alice Dj - Biography », sur Jango (consulté le 29 mai 2014).
  2. a, b, c, d et e (en) johnedden, « Whatever happened to ...Alice Deejay »,‎ 12 mai 2011 (consulté le 29 mai 2014).
  3. a et b (en) « Alice DeeJay », sur Sputnikmusic (consulté le 29 mai 2014) : « The group has not performed publicly since November 9, 2002, when they played seemingly their last gig in Utrecht. ».
  4. a et b (en) DJ Ron Slomowicz, « Pronti & Kalmani Interview », sur About.com (consulté le 22 octobre 2009).
  5. (en) David Roberts, British Hit Singles & Albums, London, Guinness World Records Limited,‎ 2006, 19e éd. (ISBN 1-904994-10-5), p. 18.
  6. (en) MacKenzie Wilson, « Alice Deejay - Artist Biography », sur Allmusic (consulté le 29 mai 2014).
  7. (en) Dean Carlson, « Who Needs Guitars Anyway? », sur Allmusic (consulté le 29 mai 2014).
  8. (nl) « Discografie Alice Deejay », dutchcharts.nl, Hung Medien (consulté le 20 mai 2013).
  9. « Discography Alice Deejay », finnishcharts.com, Hung Medien (consulté le 20 mai 2013).
  10. a et b « Discographie Alice Deejay », lescharts.com, Hung Medien (consulté le 20 mai 2013).
  11. (de) « Chartverfolgung / Alice Deejay / Longplay », musicline.de, Media Control Charts (consulté le 20 mai 2013).
  12. a et b « Discography Alice Deejay », irish-charts.com, Hung Medien (consulté le 20 mai 2013).
  13. a et b « Discography Alice Deejay », norwegiancharts.com, Hung Medien (consulté le 20 mai 2013).
  14. a et b « Discography Alice Deejay », swedishcharts.com, Hung Medien (consulté le 20 mai 2013).
  15. a et b « Discography Alice Deejay », swisscharts.com, Hung Medien (consulté le 20 mai 2013).
  16. a et b « Alice Deejay », Official Charts Company (consulté le 20 mai 2013).
  17. « Alice Deejay – Chart History: Billboard 200 », Billboard, Prometheus Global Media (consulté le 20 mai 2013).
  18. a, b et c « Certified Awards » [enter "Alice DeeJay" into the "Keywords" box, then select "Search"], British Phonographic Industry (consulté le 20 mai 2013)
  19. Meilleures positions aux Pays-Bas :
  20. « Discography Alice Deejay », australian-charts.com, Hung Medien (consulté le 20 mai 2013).
  21. (de) « Chartverfolgung / Alice Deejay / Single », musicline.de, Media Control Charts (consulté le 20 mai 2013).
  22. « Alice Deejay – Chart History: Hot 100 », Billboard, Prometheus Global Media (consulté le 20 mai 2013).
  23. « ARIA Charts – Accreditations – 2000 Singles », Australian Recording Industry Association (consulté le 20 mai 2013).
  24. a et b (sv) « (Guld & Platina) ÅR 2000 » [PDF], International Federation of the Phonographic Industry (consulté le 20 mai 2013)
  25. « Certifications Singles Or – année 2000 », Syndicat National de l'Édition Phonographique (consulté le 20 mai 2013).
  26. « Trofeer » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Mis en ligne le 5 novembre 2012, consulté le 20 mai 2013.
  27. « Certifications Singles Argent – année 2000 », Syndicat National de l'Édition Phonographique (consulté le 20 mai 2013).

Liens externes[modifier | modifier le code]