Alianza Nacional Popular

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alianza Nacional Popular
Image illustrative de l'article Alianza Nacional Popular
Logo officiel
Présentation
Chef Gustavo Rojas Pinilla
María Eugenia Rojas (es)
Fondation 1961
Disparition 1998
Siège Bogota, Drapeau de la Colombie Colombie
Idéologie Social-nationalisme
Populisme
Progressisme

L’ANAPO (acronyme de Alianza Nacional Popular) est un ancien parti politique colombien fondé en 1961 par le général Gustavo Rojas Pinilla et disparu en 1998. Plusieurs de ses dirigeants et militants font à présent partie du parti de gauche « pôle démocratique alternatif ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Contexte de la formation[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Front national.

Participation politique[modifier | modifier le code]

Le parti prend part aux élections présidentielles de 1962, puis avec le Movimiento Revolucionario Liberal d'Alfonso López Michelsen, devient l'une des principales forces politiques s'opposant au Front national.

En 1970 le parti obtient un grand nombre de votes aux élections présidentielles et ses membres estiment avoir battu le candidat officiel, le conservateur Misael Pastrana. Le président en exercice, Carlos Lleras Restrepo, déclare le couvre-feu et Pastrana est déclaré vainqueur, ce qui provoque des accusations de fraude dans le département de Nariño et dans le sud du pays. En 1973, un groupe d’anapistes forme le groupe guérillero Movimiento 19 de abril, ou M-19, en référence à la date de l'élection supposément truquée.

En 1971, sous la direction de la fille du général Rojas Pinilla, María Eugenia Rojas (es), le parti obtient la troisième place aux élections présidentielles de 1974. En 1982, il soutient la candidature de Belisario Betancur Cuartas, candidat du parti conservateur.

Au début des années 1990, il est rejoint par les membres du Movimiento 19 de Abril de retour dans le jeu politique pour former l'Alianza Democrática M-19 (AD/M-19) qui obtient la seconde place aux élections pour l'assemblée constituante de 1991 et prend donc une large part à la rédaction de la constitution.

Disparition[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]