Ali Sadreddine al-Bayanouni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ali Sadr ad-Din al-Bayanouni (en arabe : علي صدر الدين البيانوني) né en 1938 à Alep fut le secrétaire général de la section syrienne de la confrérie des Frères musulmans entre 1996 et 2010. Il cède alors sa place à Mohammed Riyad Al Chaqfeh[1].

Du fait de la lutte du gouvernement syrien contre les organisations islamistes, al-Bayanouni a dû trouver refuge à Londres. Dans le contexte de la guerre civile syrienne, il refuse tout dialogue avec Bachar el-Assad, estimant que « le régime actuel a perdu tous ses droits après que les troupes ont ouvert le feu sur leurs propres compatriotes »[2].

Article connexe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Que veulent… et que peuvent les Frères musulmans syriens ? (1/3), Ignace Leverrier pour Le Monde, 22 novembre 2011
  2. Syrie: l'opposition refuse le dialogue, RIA Novosti, 16 mai 2011