Ali Moustafa Mosharafa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dr. Ali Moustafa Mosharafa Pasha

Description de l'image  Ali Mosharrafa.jpg.
Naissance 11 juillet 1889
Damiette (Khédivat d'Égypte)
Décès 16 janvier 1950 (à 60 ans)
Nationalité Drapeau de l'Égypte Égyptienne
Champs Physique
Institutions Université du Caire

Dr. Ali Moustafa Mosharafa Pasha (en arabe: علي مصطفى مشرفة), surnommé « Einstein des Arabes », né le 11 juillet 1889 à Damiette, et mort le 16 janvier 1950, est un physicien théoricien égyptien.

Il était professeur de mathématiques appliquées à la Faculté des sciences de l'Université du Caire, et a également servi en tant que son premier doyen [1].

Il a contribué à l'élaboration de la théorie quantique ainsi que la théorie de la relativité et correspondait avec Albert Einstein[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ali Moustafa Mosharafa

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Son père, Moustafa Mosharafa, était l'un des notables et riches de la ville de Damiette, il était compétent en sciences de la religion, et était touché par les idées de Djemâl ad-Dîn al-Afghâni et Mohamed Abduh.

Formation[modifier | modifier le code]

Mort[modifier | modifier le code]

Mosharafa meurt le 16 janvier 1950[3], à la suite d'une crise cardiaque, Il est dit qu'il était mort d'une intoxication et on dit que l'un des délégués du roi Farouk Ier d'Égypte était derrière la mort, comme il est dit que sa mort est l'une des opérations du Mossad israélien[4],[5].

Parmi ses disciples on trouve : Fahmi Ibrahim Mikhail, Mohamed Morsi Ahmed, Attia Ashour, Afaf Sabri, Samira Moussa et Mahmoud El-Sherbini[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]