Ali Lmrabet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec Ali Mrabet, acteur, danseur et chorégraphe tunisien, ou Adil Lemrabet, footballeur marocain.

Ali Lmrabet[1] est un journaliste marocain né à Tétouan en 1959.

Biographie[modifier | modifier le code]

Journaliste engagé, il est passé de simple correspondant pour journal, au poste de rédacteur en chef du périodique Le Journal hebdomadaire, qui a inauguré une nouvelle ère dans le domaine de la liberté de la presse au Maroc.

Ali Lmrabet est surtout connu pour avoir créé l'hebdomadaire Demain, le .

Premier[réf. nécessaire] journaliste maghrébin à avoir interviewé un premier ministre israélien (Benyamin Netanyahu), il est aussi le premier reporter à avoir franchi le Détroit de Gibraltar en "Patéra" (été 2000), ces embarcations de fortune utilisées par les immigrés illégaux pour passer en Espagne.

Il a été le premier journaliste marocain[réf. nécessaire] à s'être rendu dans les camps de réfugiés de Tindouf pour interviewer le chef des rebelles du Front Polisario, Mohamed Abdelaziz.

Récompensé par plusieurs prix internationaux[Lesquels ?], il a été condamné en 2005 à dix ans d'interdiction de l'exercice de la profession de journaliste pour avoir déclaré à un hebdomadaire marocain que les prisonniers saharaouis à Tindouf (Algérie), étaient des "réfugiés" et non des "séquestrés"[2].

Il est actuellement grand reporter[réf. nécessaire] au quotidien espagnol El Mundo.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Variantes rencontrées : Lamrabet ou Lemrabet.
  2. Interdiction d’exercice pour Lmrabet Confirmation du verdict sur el Watan par R. Bel

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]