Ali Bey al-Kabir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portrait d'Ali Bey, régent de l'Égypte, par Johann Andreas Benjamin Nothnagel.

Ali Bey al-Kabir, né en 1728 et mort en 1773, fut un chef mamelouk.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né chez les Abkhazes[1], il fut d'abord esclave, et s'éleva par son courage. Nommé bey par les Ottomans, il parvint en 1766 à s'emparer de tout le pouvoir en Égypte et se rendit indépendant de la Sublime Porte.

Il fit de grandes conquêtes en Arabie et en Syrie et conçut les plus vastes desseins pour l'agrandissement de l'Égypte, mais il périt au milieu de ses projets, assassiné par Mohammed-Bey, son fils adoptif, en 1773.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bouillet, p. 51

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.