Aliénor d'Angleterre (1318-1355)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aliénor d'Angleterre.

Aliénor d'Angleterre1318 - † 1355), fille d'Édouard II, roi d'Angleterre et d'Isabelle de France.

Enfance[modifier | modifier le code]

Née à Woodstock, Oxfordshire le 18 juin 1318, elle fut nommée d'après sa grand-mère paternelle, Éléonore de Castille (1241-1290), et son père donna 333 £ pour la placer au couvent. En 1324, elle fut placée sous la garde de sa cousine Eleanor de Clare, puis envoyée chez Ralph de Mothermer et Isabella Hastings à Pleshey avec sa jeune sœur Jeanne de la Tour. En 1325, des négociations entre l'Angleterre et la Castille visèrent à marier Aliénor à Alphonse XI de Castille, mais le montant de la dot fit échouer les négociations.

Aliénor revint chez sa mère, et en 1330, celle-ci négocia pour marier Aliénor et son frère Jean d'Eltham à un fils et une fille du roi Philippe VI de France, mais les négociations échouèrent encore une fois.

Mariage[modifier | modifier le code]

Elle épousa Renaud II de Gueldre dit « le noir » à Nimègue en mai 1332. Le mariage fut arrangé par une cousine de sa mère, Jeanne de Valois (1294-1352). Son fiancé, connu pour être sombre en couleur comme en caractère, était veuf et avait déjà eu quatre filles. Il était connu pour avoir fait emprisonner son père Renaud Ier de Gueldre pendant plus de six ans.

Le trousseau d'Aliénor contenait une robe de mariée en tissu d'Espagne, des coiffes, des gants, des chaussures, un lit, des épices rares et du sucre. Elle fut bien reçue à Gueldre et donna deux fils à son mari :

  • Renaud III (1333 † 1371), duc de Gueldre (1343-1361)
  • Édouard (1336 † 1371), duc de Gueldre (1361-1371)

Cependant, sans doute à cause de son enfance malheureuse, elle devint nerveuse et soucieuse à l'extrême de plaire à son mari, qui s'en lassa et la renvoya de la cour en 1338, prétextant qu'elle était lépreuse. Il voulut ensuite faire annuler le mariage. Mais Aliénor revint à la cour pour contester l'annulation, et n'hésita pas à se déshabiller pour prouver qu'elle n'avait pas de lèpre et obliger son mari à la reprendre auprès de lui. Il mourut après une chute de cheval le 12 octobre 1343.

La fin de sa vie[modifier | modifier le code]

Le 22 avril 1355, après douze ans de veuvage, Aliénor mourut à l'âge de 36 ans, dans un couvent cistercien, sans le sou. À la suite d'une guerre de succession entre ses deux fils, Renaud III avait confisqué toutes ses terres. Par fierté, elle ne fit pas appel à son frère Édouard III d'Angleterre.

Elle est enterrée à l'abbaye de Deventer. Sa pierre tombale ne porte que l'inscription ELEANOR ; cependant, sur le côté sud de la tombe de la reine Philippe de Hainaut à l'abbaye de Westminster, il y a une image d'elle et de son mari.


Sources[modifier | modifier le code]