Alhfrith de Deira

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alhfrith (également Ealhfrith ou Alchfrith) est le fils d'Oswiu de Northumbrie et de Rieinmelth de Rheged. Vers 655, son père le place sur le trône du Deira, au sud de la Northumbrie, en remplacement de son cousin Æthelwald, qui avait soutenu Penda, l'adversaire d'Oswiu. Alhfrith avait épousé Cyneburh, la fille de Penda.

Au concile de Whitby, en 664, Alhfrith est le principal soutien de Wilfrid d'York. Dans son Histoire ecclésiastique du peuple anglais (Livre III, chapitre 14), Bède le Vénérable affirme qu'Alhfrith affronta son père. On ne sait rien d'autre à ce sujet. Ailleurs, Bède affirme qu'Alhfrith aurait demandé à son père l'autorisation d'accompagner Benoît Biscop dans un pèlerinage pour Rome, à une date incertaine. Il n'existe pas d'autre trace d'Alhfrith.

On suppose généralement qu'Osric était le fils d'Aldfrith, le demi-frère d'Alhfrith, mais il est possible qu'il ait été le fils d'Alhfrith et Cyneburh.

Références[modifier | modifier le code]