Algirdas Brazauskas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Algirdas Brazauskas
Algirdas Brazauskas, en 2005.
Algirdas Brazauskas, en 2005.
Fonctions
10e Premier ministre de Lituanie
(Depuis l'indépendance de 1990)
3 juillet 200131 mai 2006
(&&&&&&&&&&&017934 ans, 10 mois et 28 jours)
Président Valdas Adamkus
Rolandas Paksas
Valdas Adamkus
Gouvernement Brazauskas I et II
Coalition LSDP-NS (2001-2004)
DP-LSDP-NS-LVLS (2004-2006)
Prédécesseur Rolandas Paksas
Eugenijus Gentvilas (en) (intérim)
Successeur Zigmantas Balčytis (intérim)
Gediminas Kirkilas
5e président de la République de Lituanie
25 novembre 199226 février 1998
Premier ministre Gediminas Vagnorius
Aleksandras Abišala (en)
Bronislovas Lubys (en)
Adolfas Šleževičius (en)
Laurynas Mindaugas Stankevičius (en)
Gediminas Vagnorius
Prédécesseur Vytautas Landsbergis
(président du Conseil suprême)
Successeur Valdas Adamkus
Biographie
Nom de naissance Algirdas Mykolas Brazauskas
Date de naissance 22 septembre 1932
Lieu de naissance Rokiškis (URSS)
Date de décès 26 juin 2010 (à 77 ans)
Lieu de décès Vilnius (Lituanie)
Nationalité lituanienne
Parti politique PCUS
LDDP (1991-2001)
LSDP (2001-2010)
Profession Ingénieur

Signature

Algirdas Brazauskas Algirdas Brazauskas
Premiers ministres de Lituanie
Présidents de la République de Lituanie

Algirdas Mykolas Brazauskas, né le 22 septembre 1932 à Rokiškis (Lituanie) et décédé le 26 juin 2010 à Vilnius (Lituanie), est un homme d'État lituanien.

Initialement membre du Parti communiste, dont il a été premier secrétaire en Lituanie, il le transforme en Parti social-démocrate en 1991, et devient un an plus tard président de la République. Son mandat prend fin en 1998 mais il retrouve le pouvoir dès 2001, en tant que Premier ministre. Le retrait de deux partenaires de sa coalition gouvernementale le contraint à la démission en 2006.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Algirdas Brazauskas naît en 1932 à Rokiškis, en Lituanie indépendante, près de la frontière lettone et poursuit des études de génie civil, option hydrotechnique, à l’Institut polytechnique de Kaunas entre 1951 et 1956.

Parcours politique en Lituanie soviétique[modifier | modifier le code]

Il suit ensuite une carrière d’apparatchik classique au sein de la République socialiste soviétique de Lituanie et du Parti communiste lituanien. De 1965 à 1967 il est secrétaire d’État aux matériaux de construction de la RSS de Lituanie, puis vice-président du Comité de planification et enfin à partir de 1977 Brazauskas atteint le poste très politique de secrétaire du comité central du Parti communiste de Lituanie.

En 1988, Algirdas Brazauskas est élu premier secrétaire du Parti communiste lituanien, il est le personnage le plus influent de la RSS de Lituanie (après les membres du comité central de l’URSS situés à Moscou).

Au moment de l’effondrement de l’Union soviétique, Brazauskas soutient le mouvement indépendantiste et transforme le Parti communiste en Parti lituanien démocrate du travail (LDDP).

Président de la Lituanie indépendante[modifier | modifier le code]

Suite aux élections parlementaires du 25 octobre 1992, Brazauskas est élu président du Seimas (Parlement) et c'est à ce titre qu'il devient président de la République par intérim, le 25 novembre 1992, en attendant que le poste nouvellement créé par la Constitution trouve un titulaire élu. Le 14 février 1993, Algirdas Brazauskas est élu au suffrage universel avec 60,2 % des voix, face à Stasys Lozoraitis.

Il décide de ne pas se représenter au terme de son quinquennat, sans pour autant quitter la vie politique ; Valdas Adamkus lui succède le 25 février 1998 au palais de l'Évêque (Rūmų).

Premier ministre[modifier | modifier le code]

Le 3 juillet 2001, Algirdas Brazauskas est nommé au poste de Premier ministre par le président Valdas Adamkus. Le 10 octobre 2004 il perd les élections remportées par le Parti du travail (DP) de Viktor Uspaskich. Il est néanmoins reconduit comme Premier ministre à la tête d'une coalition comprenant son Parti social-démocrate, le Parti du travail, les Sociaux-libéraux et l'Union des paysans et de la Nouvelle démocratie. Mais la coalition perd la majorité en avril 2006 avec le départ des Sociaux-libéraux. Le retrait du Parti du travail quelques semaines plus tard provoque l'annonce de sa prochaine démission, le 31 mai 2006. Sa démission étant devenue effective, le 1er juin, le ministre des Finances, Zigmantas Balčytis, le remplace de façon provisoire jusqu'au 20 juin. C'est finalement le ministre de la Défense, Gediminas Kirkilas, qui lui succède le 4 juillet.

Décès[modifier | modifier le code]

Il serait décédé des suites d'un lymphome et d'un cancer de la prostate, le 26 juin 2010, à l'âge de 77 ans[1]. Monseigneur Sigitas Tamkevicius, l'archevêque de Vilnius, refuse l'entrée de son cercueil dans la cathédrale pendant la messe de ses funérailles nationales[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Lituanie: Décès de Brazauskas, figure historique », Le Journal du dimanche, 27 juin 2010.
  2. « La dépouille de l'ancien président de Lituanie interdite de cathédrale », article dans La Croix du 30 juin 2010.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]