Algérie aux Jeux olympiques d'hiver de 2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Algérie aux Jeux olympiques d'hiver de 2010
Image illustrative de l'article Algérie aux Jeux olympiques d'hiver de 2010

Code CIO ALG
Comité Comité olympique algérien

Lieu Drapeau : Canada Vancouver
Participation 3e aux Jeux d'hiver
Athlètes 1 (dans 1 sport)
Porte-drapeau Mehdhi-Selim Khelifi
Médailles
Rang : -
Or
0
Arg.
0
Bron.
0
Total
0
Algérie aux Jeux olympiques d'hiver
Précédent 2006 2014 Suivant

La participation de l'Algérie aux Jeux olympiques d'hiver de 2010 à Vancouver au Canada, du 12 au 28 février 2010, constitue la troisième participation du pays à des Jeux olympiques d'hiver. La délégation algérienne est représentée par un seul athlète, Mehdhi-Selim Khelifi en ski de fond, également porte-drapeau du pays lors de la cérémonie d'ouverture de ces Jeux.

L'Algérie ne remporte aucune médaille durant ces Jeux olympiques, son seul sportif inscrit terminant 84e de son épreuve, le 15 kilomètres libre.

Délégation[modifier | modifier le code]

La délégation sportive algérienne se compose d'un unique sportif, Mehdhi-Selim Khelifi. Dirigée par le chef de mission Hamdane Meziane, membre du comité olympique algérien et président de la fédération algérienne de ski et sports de montagne, elle comprend en outre l'entraîneur français Denis François Boissière et le médecin Fayçal Essad Rostane[1]. Cette participation est moins importante que celle des Jeux olympiques d'hiver de 2006, compétitions auxquelles ont pris part deux sportifs algériens, un skieur de fond et un skieur alpin[2]. Des skieurs alpins algériens ont tenté de se qualifier pour les Jeux de 2010 en participant à des courses en Italie, mais leurs résultats n'ont pas été suffisants[3].

Cérémonies d'ouverture et de clôture[modifier | modifier le code]

3 personnes en vert défilant derrière une autre vêtue de blanc et portant un panneau où il est inscrit Algérie
Entrée de la délégation algérienne à la cérémonie d'ouverture.

L'Algérie fait partie, avec l'Afrique du Sud, l'Éthiopie, le Ghana, le Maroc et le Sénégal, des six pays d'Afrique participant à ces Jeux[4]. L'Algérie est la 3e des 82 délégations à entrer dans le BC Place Stadium de Vancouver au cours du défilé des nations durant la cérémonie d'ouverture, après l'Albanie et avant l'Andorre. Cette cérémonie est dédiée au lugeur géorgien Nodar Kumaritashvili, mort la veille après une sortie de piste durant un entraînement[5]. Le porte-drapeau du pays est le skieur Mehdhi-Selim Khelifi[4].

Lors de la cérémonie de clôture qui se déroule également au BC Place Stadium, les porte-drapeaux des différentes délégations entrent ensembles dans le stade olympique et forment un cercle autour du chaudron abritant la flamme olympique[6]. Le drapeau de l'Algérie est porté par un assistant du comité olympique algérien, la délégation du pays étant déjà repartie[7]. C'est la seule délégation à être partie avant la clôture des jeux[7].

Ski de fond[modifier | modifier le code]

Portrait en buste d'un jeune homme portant un manteau vert clair.
Mehdhi-Selim Khelifi lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Vancouver.

L'Algérie aligne son seul représentant lors des épreuves de ski de fond à ces Jeux olympiques. Il s'agit de Mehdhi-Selim Khelifi, né le 1er septembre 1992[8] dans les Pyrénées françaises et possédant la double nationalité franco-algérienne[9]. Il a fait partie de l'école espoir en France[10]. Âgé de 17 ans, il prend part aux Jeux olympiques pour la première fois[8],[11]. Mehdhi-Selim Khelifi dispute l'épreuve du 15 km le 15 février[12] au parc olympique de Whistler[13].

Qualification[modifier | modifier le code]

Trois cent dix places sont attribuables en ski de fond lors des Jeux olympiques de Vancouver dans la limite de vingt athlètes par nation. La période de qualification s'étale entre juillet 2008 et le 25 janvier 2010[14]. Pour se qualifier, les athlètes doivent obtenir un maximum de 100 points de la Fédération internationale de ski (FIS) dans la limite de quatre sportifs par pays en sachant que pour les épreuves de sprint, les athlètes doivent obtenir un maximum de 120 points FIS dans l'épreuve concernée[14]. Si une nation ne réalise pas ce critère, il lui est possible d'obtenir un ticket olympique pour chaque sexe dans les épreuves de sprint ou pour le 10 km féminin et 15 km masculin en participant aux Championnats du monde de ski nordique 2009 et en ne dépassant pas les 300 points FIS dans l'épreuve concernée[14]. Mehdhi-Selim Khelifi réussit les minima de la FIS dans les disciplines de sprint et de courses de distance[8]. Pour se qualifier, il participe à cinq compétitions internationales en un mois dont notamment les épreuves d'Ulrichen et Campra en Suisse en catégorie juniors du FIC race pendant la saison 2009-2010[15],[3], où il est classé respectivement 69e et 71e[16]. Avant les Jeux, le chef de mission Hamdane Meziane déclare : « Nous attendons de cet athlète un classement honorable et être le premier des petites nations en ski. Je tiens à le féliciter pour son choix et surtout pour tout le sacrifice qu'il a fait pour obtenir son billet pour les JO[10]. »

Résultat[modifier | modifier le code]

Mehdhi-Selim Khelifi, qui porte le dossard no 94[17] lors de l'épreuve, est le 84e des 95 concurrents engagés à s'élancer dans le 15 kilomètres[18]. C'est le plus jeune skieur prenant part à cette course[19]. Khelifi est classé 86e après 4,9 km avec un temps de 13 min 30 s 4 soit un retard de min 35 s 2 sur le premier de la course et 84e après 12,4 km avec un temps de 34 min 36 s 5. Il est toujours 84e avec min 2 s 2 de retard sur le champion olympique suisse Dario Cologna à l'arrivée[18]. Il devance l'autre athlète africain, l'Éthiopien Robel Zemichael Teklemariam qui termine à la 93e place. Il n'a pas l'occasion de profiter d'éventuels abandons d'autres concurrents, car tout le monde réussit à franchir la ligne d'arrivée[18]. Le résultat de Khelifi est meilleur que celui de Noureddine Maurice Bentoumi, seul fondeur algérien aux Jeux olympiques d'hiver de Turin en 2006, qui n'a pas terminé le 50 kilomètres[20].

Athlète Épreuve Temps final Retard Rang
Mehdhi-Selim Khelifi 15 km libre 41 min 38 s 5 min 2 s 2 84e

Diffusion des Jeux en Algérie[modifier | modifier le code]

Les Jeux olympiques de Vancouver ne sont diffusés par aucune chaîne de télévision nationale. Les Algériens peuvent suivre les épreuves olympiques en regardant en clair les chaînes qatariennes de Al Jazeera Sport en arabe et anglais, ainsi que sur le câble et le satellite sur le réseau d'Eurosport. Eurosport ainsi qu'Eurovision permettent d'assurer la couverture médiatique algérienne sur internet[21].

Références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF]« L'Algérien Khelifi Meidhi participera aux Jeux d'hiver de Vancouver », Le Midi Libre, no 887,‎ 9 février 2010, p. 25 (ISSN 1112-7449, lire en ligne).
  2. (en) « Algeria at the 2006 Torino Winter Games », sur sports-reference.com (consulté le 5 mai 2013)
  3. a et b « Khelifi Mehdi, seul Algérien à Vancouver », Le Soir d'Algérie,‎ 2010 (lire en ligne)
  4. a et b (en)[PDF]« The Flagbearers for the Vancouver 2010 Opening Ceremony », Comité international olympique,‎ 12 février 2010 (consulté le 1er mai 2013)
  5. « La cérémonie d'ouverture des Jeux endeuillée par la mort d'un athlète », sur liberation.fr, Libération,‎ 13 février 2010
  6. (en) Lindsay Kines, « "These Games have lifted us up," Furlong tells Olympians », The Gazette,‎ 1er mars 2010 (lire en ligne)
  7. a et b (en)[PDF]« The Flagbearers for the Vancouver 2010 Closing Ceremony », Comité international olympique,‎ 28 février 2010 (consulté le 1er mai 2013)
  8. a, b et c (en) « Biography - Mehdhi-Selim Khelifi - Points », sur fis-ski.com, Fédération internationale de ski (consulté le 1er mai 2013)
  9. Mirko Hominal, « Le fondeur Meidi Kheilifi sera le seul représentant algérien à Vancouver », sur ski-nordique.net,‎ 9 février 2010 (consulté le 5 mai 2013)
  10. a et b « L'Algérie aux JO d'hiver de Vancouver », El Watan,‎ 5 février 2010 (ISSN 1111-03333, lire en ligne).
  11. « JO d'hiver : « petites délégations pour pays chauds » », sur lemonde.fr, Le Monde (consulté le 1er mai 2013)
  12. « JO- d’hiver : « Khelifi Mehdi, seul Algérien à Vancouver » », Le Soir d'Algérie,‎ 9 février 2010 (ISSN 1111-0074, lire en ligne).
  13. « 21e Jeux olympiques d'hiver 2010 : « Meidhi Khelifi, 84e du 15 km libre» », El Watan,‎ 19 février 2010 (ISSN 1111-03333, lire en ligne).
  14. a, b et c [PDF] « Systèmes de qualification pour les XXIes Jeux olympiques d'hiver, Vancouver 2010 », Fédération internationale de ski,‎ 2009
  15. [PDF] Shiraz Benomar, « Épreuve de Ulrichen (Suisse) : « L’Algérien Mehdhi-Sélim Khelifi se classe 69e » », Le Midi Libre, no 852,‎ 30 décembre 2009, p. 18 (ISSN 1112-7449, lire en ligne).
  16. (en) « Biography - Mehdhi-Selim Khelifi - Points », sur fis-ski.com, Fédération internationale de ski (consulté le 1er mai 2013)
  17. (en) « Results - Whistler Olympic Park (CAN) - Olympic Winter Games - Men's 15 km F », sur fis-ski.com, Fédération internationale de ski (consulté le 1er mai 2013)
  18. a, b et c [PDF]Shiraz Benomar, « 21e Jeux Olympiques d'hiver 2010 : « Meidhi-Salim Khelifi, 84e du 15 km libre » », Le Midi Libre, no 894,‎ 17 février 2010, p. 18 (ISSN 1112-7449, lire en ligne).
  19. (en) « Cross Country Skiing at the 2010 Vancouver Winter Games: Men's 15 kilometres », sur sports-reference.com (consulté le 5 mai 2013)
  20. (en) « Algeria Cross Country Skiing at the 2006 Torino Winter Games », sur sports-reference.com (consulté le 5 mai 2013)
  21. (en) [PDF] « Vancouver 2010 Olympic Winter Games Rights Holding Broadcasters », sur olympic.org, Comité international olympique (consulté le 23 mars 2013)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Cet article est reconnu comme « bon article » depuis sa version du 28 mai 2013 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l'ayant promu.