Alfresco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alfresco
Image illustrative de l'article Alfresco
Logo

Image illustrative de l'article Alfresco

Développeur Alfresco Software
Dernière version 4.2.f ()
Environnement Java
Type ECM (Gestion de contenu)
Licence GNU LGPL
Site web http://www.alfresco.com

Alfresco est un système de gestion de contenu (en anglais ECM pour Enterprise Content Management) créé par Alfresco Software en 2005 et distribué sous licence libre. Il se distingue des autres systèmes par sa forme. En effet, il peut se comporter sur un ordinateur comme un disque virtuel (se montant et se démontant), ce qui permet à l'utilisateur de partager des fichiers simplement en les déplaçant sur le disque dédié.

Alfresco est à la base le résultat des travaux d'une équipe qui provient massivement de Documentum, leader historique du marché, mais aussi d'Interwoven pour la partie gestion de contenu web. Le cofondateur d'Alfresco est aussi le cofondateur de Documentum.

La mission que se donne Alfresco est : « ouvrir le monde de la Gestion de Contenu afin d’augmenter les innovations grâce à la participation de la communauté et au libre accès au code source, et viser à fournir une application complète à moindre coût, et avec plus d'agilité »[1].

Il compte 7 millions d'utilisateurs avec 4 milliards de documents gérés et plus de 2500 entreprises réparties sur 180 pays.

Modèle économique[modifier | modifier le code]

La société éponyme s'aligne sur le modèle maintenant classique de Red Hat, Canonical ou SuSE : elle vend de l’assistance technique sous forme de souscription pour les clients souhaitant une assistance autre que communautaire, en particulier avec des engagements sur les délais de réponse.

Les différentes versions[modifier | modifier le code]

Vous trouverez ci-dessous le détails de plusieurs versions d'Alfresco.

La version « Community »[modifier | modifier le code]

  • La version dite « Community » est sous licence LGPL, donc librement téléchargeable, modifiable, redistribuable et utilisable, dans les limites des règles établies par cette licence.
  • Alfresco revendique une communauté de plus de 120 000 personnes dans le monde, pour plus de 60 000 serveurs en utilisation et plus de 1 500 clients souscripteurs[2]

La version « Entreprise »[modifier | modifier le code]

La version « Entreprise » se démarque principalement de la version « Community » par l'offre de support technique associée ; n'y sont intégrées cependant que les nouveautés dûment testées et validées, ce qui la fait différer très légèrement de la version communautaire.

Néanmoins cette version est fournie avec certaines fonctionnalités exclusives telles que des connecteurs vers des bases de données propriétaires (ex. : Oracle).

La version « Cloud »[modifier | modifier le code]

La version « Cloud » permet de partager du contenu et de collaborer avec vos collègues tout en conservant le contrôle centralisé à un seul endroit. Vous pouvez grâce à cette version y accéder via votre mobile et gratuitement n'importe où.

Alfresco in the cloud est hébergée par l'infrastructure des services Web Amazon (AWS) aux États-Unis. L'infrastructure Amazon est certifiée SafeHarbour, ce qui signifie que toutes les données sont stockées et protégées selon une norme européenne.

Interfaces utilisateur[modifier | modifier le code]

Autres logiciels libres par le même éditeur[modifier | modifier le code]

Alfresco propose aussi le logiciel JLAN qui est une implémentation serveur des protocoles CIFS, FTP, et NFS. JLAN permet la mise à disposition d'interfaces type systèmes de fichiers vers toute source de données (base de données, logiciel métier…).

JLAN est aussi disponible sous licence GPL.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site web Alfresco
  2. Chiffres éditeurs, conférence développeurs de novembre 2010.