Alfred Wetzler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alfred Wetzler (né le 10 mai 1918 en Slovaquie, mort en 1988), est un des rares évadés juifs d'Auschwitz pendant la Shoah. Il écrivit plus tard sous le nom de plume de Jozef Lánik.

Wetzler est connu pour le rapport que lui et son compagnon d'évasion, Rudolf Vrba, ont réalisé à propos du fonctionnement interne du camp d'Auschwitz. Le Rapport Vrba-Wetzler (32 pages), quand il fut connu, représenta le premier rapport détaillé à propos d'Auschwitz à atteindre l'Ouest et que les Alliés jugèrent crédible.

Wetzler fut envoyé au camp de Birkenau (Auschwitz II) en 1942 et s'en échappa avec Vrba le 7 avril 1944. Utilisant le nom de plume de Jozef Lanik, il écrivit le récit de son vécu dans « Slovac as Auschwitz, Tomb of Four Million People, a factual account of the Vrba-Wetzler report » (Un Slovaque à Auschwitz, la tombe de 4 millions de personnes : un récit événementiel du rapport Vrba-Wetzler), et plus tard une fiction nommée What Dante Did Not See (Ce que Dante n'a pas vu, référence à L'Enfer dans La Divine Comédie de Dante).

Il est mort en Slovaquie en 1988.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]