Alfred Loewenguth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alfred Loewenguth (1911-1983) est un violoniste français.

Il commence le violon à 8 ans et a son premier élève à 12 ans.

À 16 ans, il entre au Conservatoire national de Paris et crée son école de violon à 17 ans.

À 19 ans, il est premier prix du Conservatoire national de Paris et premières médailles de musique de chambre et de solfège.

Il fut élève d'André Tourret et de Roger Ducasse pour la musique de chambre. Il a fondé en 1929 le Quatuor Loewenguth auquel a par la suite également appartenu son frère le violoncelliste Roger Loewenguth. Mais la "grande formation" du quatuor Loewenguth était composée d'Alfred Loewenguth (1er violon), Maurice Fueri (2nd violon), Roger Roche (alto) et Pierre Basseux (violoncelle). Ce quatuor à cordes a eu une renommée internationale et a gravé de nombreux disques, de Bach à Milhaud, avec une insistance particulière sur Haydn, Mozart, Beethoven et la musique française. Il a obtenu un Grand Prix du disque pour les quatuors de Debussy et de Ravel (Deutsche Grammophon).

Il a fondé en 1959 les orchestres de jeunes Alfred Loewenguth.

Il a créé en 1969 le festival de musique de l'Orangerie de Sceaux.

Il fonda et dirigea également le Conservatoire du 9e arrondissement de Paris, enseigna au Conservatoire de Stuttgart, à la Schola Cantorum de Paris, ainsi qu’à l’Académie internationale de Nice.

Bien qu'il ait consacré l'essentiel de son activité musicale à la pédagogie et à la musique de chambre, avec son quatuor ou en duo (pendant plus de cinquante ans avec la pianiste Françoise Doreau), il a également eu une carrière en tant que soliste. Le cinéaste Benoit Jacquot lui a consacré un documentaire "Enfance Musique" en 1979.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]