Alfred Kazin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alfred Kazin (5 juin 19155 juin 1998) est un écrivain et critique littéraire américain[1]. Ses livres avaient pour sujet l'expérience des immigrants juifs dans l'Amérique du début du XXe siècle.

Kazin, considéré comme l'un des « Intellectuels de New York », était, comme beaucoup d'autres membres de ce groupe, natif de Brooklyn et avait fait ses études au City College of New York. Toutefois, il était moins engagé politiquement qu'eux, et n'adhéra pas complètement au socialisme.

Ses critiques étaient rédigées avec une grande passion, ou un grand dégoût. Il mêlait à ses opinions une profonde connaissance de l'histoire, littéraire, politique et culturelle.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • On Native Grounds (1942)
  • A Walker in the City (1951)
  • Starting Out in the Thirties (1965)
  • Bright Book of Life (1973)
  • The Portable Blake (1976)
  • New York Jew (1978)
  • An American Procession (1984)
  • A Writer's America (1988)
  • Writing Was Everything (1995)
  • A Lifetime Burning in Every Moment (1996)
  • God and the American Writer (1997)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Anthony Grafton, « Onward and Upward with the Arts: Future Reading », The New Yorker,‎ 5 novembre 2007 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]