Alfred Jean Halou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Buste de l'Abbé Grégoire

Alfred Jean Halou est un sculpteur français né en 1875 à Blois et décédé à Paris en 1939.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alfred Jean Halou est le fils d'un sculpteur, Alfred Jean-Baptiste Halou (1829-1891) qui fut proche de Jules-Aimé Dalou et Auguste Rodin.

Halou fils suit les cours dans la classe d'Alexandre Falguière à l'école des Beaux Arts, il est aussi élève de Rodin. Il fait alors partie de « la bande à Schnegg » dont Lucien, le frère de Gaston Schnegg, est l'élément moteur, et dont les membres les plus importants sont  : Antoine Bourdelle, Charles Despiau, Robert Wlérick, Léon-Ernest Drivier, François Pompon, Louis Dejean, Alfred Jean Halou, Charles Malfray, Auguste de Niederhausern, Elisée Cavaillon, Henry Arnold, Jane Poupelet et Yvonne Serruys. Après la mort de Lucien en 1909, la bande continue de se réunir autour de Gaston.

Alfred Jean Halou participe à de nombreux salons et reçoit des commandes d'oeuvre monumentales à Blois ou encore à Oucques. Il crée en outre de nombreuses figures féminines de petite taille, entre le style de Maillol et celui de Rodin.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Des oeuvres de Halou sont aussi conservées dans les musées du Luxembourg, de Francfort, Berlin Buenos Aires.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Gérôme-Maësse, "A-J Halou", Tendances Nouvelles, n°27, 1907, p.470.

Martinie, A-H, La Sculpture, Paris: éditions Reider, 1928.

La Bande à Schnegg, Paris, Musée Rodin, 1974.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dans l'hospice principal de Blois.
  2. Patrimoine de France
  3. « Sculptures de Halou conservées au Musée national d'art moderne », sur www.centrepompidou.fr (consulté le 18/02/2015)
  4. « Sculpture de Halou sur la base Joconde », sur www.culture.gouv.fr (consulté le 18/02/2015)