Alfred Ilg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alfred Ilg, né le 30 mars 1854 à Frauenfeld, en Suisse, mort le 7 janvier 1916 à Zurich (Suisse), est un ingénieur suisse et conseiller de l'Empereur Ménélik II.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est envoyé en 1879 par une société suisse à la cour de Menelik II, negus du Shewa, qui devient empereur d'Éthiopie en 1889.

Alfred Ilg collabore avec Arthur Rimbaud de 1887 à 1891, notamment pour certains « trafics » de marchandises[1].

En Éthiopie, Alfred Ilg apprend l'amharique et contribue au développement d'Addis-Abeba, nouvelle capitale du pays. Il améliore la production locale d'armes et de munitions, libérant le pays des importations [réf. nécessaire] et facilitant la victoire des troupes éthiopiennes à Adoua.

À partir de 1896, Alfred Ilg est l'ambassadeur d'Éthiopie en Europe. Il est un des concessionnaires du Chemin de fer djibouto-éthiopien en 1894, il participe à la création d'une monnaie nationale et à l'établissement d'un système postal. Il reçoit l'Étoile d'Éthiopie, alors la plus haute des récompenses. En 1907, après avoir assisté à l'influence croissante des pays européens dans le pays, il démissionne. Il retourne en Suisse et s'installe à Zurich, où il meurt le 7 janvier 1916, à l'âge de 61 ans.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Arthur Rimbaud — Œuvre complètes, « Correspondance », Bibliothèque de la Pléiade, édition 1972, pages 452 à 658.