Alfred Edward Chalon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chalon.
Portrait de la reine Victoria, 1837.

Alfred Edward Chalon (né le à Genève, mort le à Kensington) est un peintre portraitiste suisse installé à Londres où il est remarqué par la reine Victoria.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alfred Chalon naît à Genève d'un père devenu peu après professeur à l'Académie royale militaire de Sandhurst, en Angleterre.

Avec son frère John James (1778-1854), Alfred entame une carrière d'artiste. Entré à la Royal Academy en 1797, il adhère à l'Associated Artists in Water-Colours, groupement d'aquarellistes. À l'Académie, il est élu associé en 1812, puis académicien en 1816.

Connu pour ses portraits parmi la bonne société londonienne, il est choisi par la reine Victoria pour immortaliser sa première visite à la Chambre des Lords pour la prorogation du Parlement, peu après le début de son règne, le . La commande est un cadeau pour sa mère Viktoria, duchesse de Kent[1]. La reine fait de l'artiste le portraitiste en aquarelle de Sa Majesté. Le portrait assure une certaine renommée à Chalon : une version gravée par Samuel Cousins est distribuée au public le jour du couronnement, le [1],[2], puis à partir de 1851 l'« effigie Chalon » (Chalon head), extraite du portrait, est utilisée par plusieurs colonies britanniques pour illustrer leurs timbres-poste.

Célibataires, les frères Alfred et John James Chalon vivent ensemble. Alfred meurt en 1860 à Campden Hill, dans le quartier londonien de Kensington.

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Ron Negus, « The Queen in close-up », Stamp Magazine n° 73-9, septembre 2007, page 47.
  2. Fiche de la gravure de Cousins sur le site de la Government Art Collection, pièce n° 14946.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :