Alfred Bruyas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bruyas.
Alfred Bruyas.
Portrait par Gustave Courbet.
Courbet Bonjour monsieur Courbet, Alfred Bruyas est représenté au centre, allant à la rencontre du peintre

Alfred Bruyas, né le 15 août 1821 à Montpellier où il est mort le 1er janvier 1877, est un collectionneur d'œuvres d'art français. Il fut entre autres le mécène d'Eugène Delacroix et de Gustave Courbet.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né Jacques Louis Bruyas, il est le fils d'un riche banquier de Montpellier. Il s'intéresse à l'art dès son enfance et entre dans l'atelier de Charles Matet en 1840. Reconnaissant toutefois les limites de son talent, il se consacre à la promotion et la collection d'œuvres d'artistes contemporains.

De 1849 à 1854, il passe la majeure partie de son temps à Paris. Il y collectionne Louis Hector Allemand, Camille Corot, Thomas Couture, Eugène Delacroix, Narcisse Díaz de la Peña, Adrien Guignet, Adolphe Hervier, Prosper Marilhat, Édouard-Antoine Marsal, Jean-François Millet, Théodore Rousseau, Philippe-Joseph Tassaert, Marcel Verdier et Constant Troyon.

Mais sa collection est principalement constituée d'œuvres de Gustave Courbet, qui le représente dans son tableau La Rencontre, dit Bonjour monsieur Courbet.

Il fait don de sa collection au Musée Fabre de Montpellier.

Il est inhumé au cimetière Saint-Lazare de Montpellier.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Alain Mottet incarne Alfred Bruyas dans Le dernier portrait de Monsieur Bruyas tiré du feuilleton La Vie fantastique des figures peintes (FR3 1981) réalisé par Jean-Jacques Sirkis.

Liens externes[modifier | modifier le code]