Alfred Almont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Almont (homonymie).
Alfred Almont
Fonctions
Député de la 2e circonscription de la Martinique
19 juin 200217 juin 2012
Élection 16 juin 2002
Réélection 17 juin 2007
Prédécesseur Pierre Petit (RPR)
Successeur Bruno Nestor Azérot DVG
Maire de Schœlcher
25 juin 199516 mars 2008
Prédécesseur Eustache Bertrand
Successeur Luc-Louison Clémenté (DVG)
Conseiller général du Canton de Schœlcher-1
1er juin 19911er août 2002
Prédécesseur M. Artigny (RPR)
Successeur Lucien Nolbas (UMP)
Biographie
Date de naissance 15 septembre 1944 (69 ans)
Lieu de naissance Schœlcher (Martinique)
Nationalité Française
Parti politique UMP, PRV

Alfred Almont, né le 15 septembre 1944 à Schœlcher (Martinique), fut maire de Schœlcher de 1995 à 2008 et député de la Martinique de 2002 à 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alfred Almont est membre de l'UMP. Il est diplômé d'études supérieures de droit et était chargé de mission à la Chambre de Commerce et d'Industrie de la Martinique.

Il fut le suppléant de l'ancien député Pierre Petit (Martinique) en 1993 et en 1997.

Il est également 2e vice-président de la Communauté d'agglomération du Centre de la Martinique (CACEM) de 2001 à 2008.

Il est élu député pour la première fois, le 16 juin 2002, pour la XIIe législature (2002-2007), dans la 2e circonscription de la Martinique. Il fait partie du groupe groupe UMP à l'Assemblée nationale. Aux Législatives de juin 2007, Alfred Almont a été réélu député de la 2e circonscription de la Martinique en obtenant 13 268 voix (51,83 %). Il devance de 936 voix la candidate du PPM, Catherine Conconne.

Alfred Almont fait partie des 316 parlementaires qui ont signé début 2006 un manifeste pour la défense du droit fondamental de l'enfant d'être accueilli et de s'épanouir dans une famille composée d'un père et d'une mère, à l'initiative du député de Saône-et-Loire Jean-Marc Nesme.

Lors des élections municipales des 9 et 16 mars 2008, Alfred Almont a été battu au deuxième tour par Luc-Louison Clémenté, son opposant divers gauche. Il obtient 3 978 voix, soit 961 voix de moins que son adversaire qui a recueilli 4 939 voix. La liste d'Alfred Almont obtient néanmoins 8 sièges dans l'opposition au conseil municipal de Schœlcher.

Synthèse des mandats[modifier | modifier le code]

  • Assemblée nationale
    • Du 16/06/2002 au 16/06/2012 : député de la 2e circonscription de la Martinique
  • Conseil municipal
    • 14/03/1983 - 19/03/1989 : conseiller municipal de Schœlcher
    • 20/03/1989 - 18/06/1995 : adjoint au maire de Schœlcher
    • 19/06/1995 - 16/03/2008 : maire de Schœlcher
    • depuis le 16/03/2008 : conseiller municipal de Schœlcher
  • Conseil général
    • 01/06/1991 - 01/08/2002 : conseiller général de la Martinique

Lien externe[modifier | modifier le code]