Alfred Agache (peintre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alfred Agache.

Alfred Agache

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Alfred Agache, entre 1890 et 1900

Nom de naissance Alfred-Pierre Joseph Agache
Naissance 29 août 1843
Lille
Décès 15 septembre 1915
Cour-Cheverny
Nationalité Drapeau de la France France
Activités Peintre
Maîtres Alphonse Colas
Mouvement artistique Peinture de genre

Alfred Agache[1], né à Lille le 29 août 1843 et mort à Cour-Cheverny[2] le 15 septembre 1915, est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alfred Agache est issu d'une famille de riches industriels du textile lillois. Destiné à une carrière dans l'industrie familiale, il est plus intéressé par la musique que par l'industrie. Au retour d'un voyage de plus d'un an, de 1872 à 1874, qui le mène en Egypte, en Inde et au Japon, il choisit de se tourner définitivement vers une carrière artistique[3]. Il reçoit sa formation à l’École académique de Lille sous la direction de Henri-Eugène Pluchart (1835-1898) et d'Alphonse Colas.

Il expose à de nombreuses reprises au Salon de Paris, jusqu'à sa mort. Membre de la Société des artistes français, il obtient une médaille de troisième classe en 1885. Il est médaillé d'or à la World's Columbian Exposition de 1893 à Chicago où il envoie ses deux tableaux : Vanité et L'Annonciation.

Entré à la commission du musée de peinture de Lille en 1892, il accepte la charge de conservateur général des musées de Lille en 1894 avant de démissionner à la fin de 1895. Il est nommé officier de la Légion d'honneur en 1895.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jules Martin (s/dir.), Nos peintres et sculpteurs, graveurs, dessinateurs, Flammarion, 1897, p. 11.
  • Eusébia Garit, Alfred Agache (1843-1915). Un langage symbolique en marge du symbolisme, thèse de doctorat, Université de Lille III - Charles de Gaulle, 2010

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Né Alfred-Pierre Joseph Agache.
  2. Gérald Schurr, 1820-1920, les petits maîtres de la peinture: valeur de demain, Volume 7, Éditions de l'Amateur, 1989, p.144.sur books.google.fr.
  3. Eusébia Garit, Alfred Agache (1843-1915): un langage symbolique en marge du symbolisme, sur google livres

Liens externes[modifier | modifier le code]