Alfonso Clemente de Aróstegui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alfonso Clemente de Arostegui y Cañavate (Villanueva de la Jara, 5 mars 1698 - Madrid, 2 octobre 1774) était un évêque, écrivain, juriste et diplomate espagnol.

Il a étudia à l'Université de Salamanque et l'Université d'Alcalá de Henares, et travailla à l'Université Complutense (départements : Instituta et Décret), à la mairie de Saragosse, à la Rote romaine, en tant que plénipotentiaire ministre intérim de l'Espagne à Rome, comme ambassadeur à Rome, au Conseil de Castille, à l'Académie royale des beaux-arts de San Fernando, en tant que commissaire royal de la Sainte Croisade, au sein du Conseil d'État et comme membre de la Maison de Castille.

Il donna tous ses livres au collège du Seminario de San Julián à Cuenca, en laissant deux revenus pour soutenir des bibliothécaires et les étagères correspondantes, et deux bourses d'études[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Concordia patoralis super iure diocesano inter episcopos et praelatos inferiores, Alcalá de Henares, 1734.
  • De historia ecclesiae hispaniensis excolenda exhortatio ad hispanos Roma, 1747.
  • Historia de la ciudad de Osma y de la ereccion de su obispado, escrita en latin por D. Alfonso Clemente de Arostegui, manuscrit.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  1. Miguel Jiménez Monteserín, Hacia Cervantes: de los libros al hombre. Univ de Castilla La Mancha, 2005, p. iv y ss. y Didier Ozanam, Les diplomates espagnols du XVIIIe siècle: introduction et répertoire biographique [1700-1808], Madrid: Casa de Velázquez, 1998, p. 232.
  • Miguel Jiménez Monteserín, Hacia Cervantes: de los libros al hombre. Univ de Castilla La Mancha, 2005.
  • Didier Ozanam, Les diplomates espagnols du XVIIIe siècle: introduction et répertoire biographique [1700-1808], Madrid: Casa de Velázquez, 1998.
  • José de Rezabal y Ugarte, Biblioteca de los escritores que han sido individuos de los seis colegios mayores: de San Ildefonso de la Universidad de Alcalá, de Santa Cruz de la de Valladolid, de San Bartolomé, de Cuenca, San Salvador de Oviedo, y del Arzobispado de la de Salamanca, con varios indices... Madrid: Impr. de Sancha, 1805, p. 74 y ss.