Alfian bin Sa'at

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alfian bin Sa'at (Singapour 18 juillet 1977) est un écrivain, dramaturge et poète singapourien, enfant terrible de la littérature de son pays, il est connu par ses œuvres provocantes.

Il est un musulman malais d’ascendance hakka (sud de la Chine), javanaise et minangkabau (ouest de Sumatra).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est élève de Tampines Primary School, Raffles Institution, y Raffles Junior College. Alfian a été le président des sociétés de théâtre de RI et RJC et a participé aux programmes de créativité de ces organisations[1],[2]. During his two years at RJC, Alfian received the Kripalani Award for Outstanding Contribution to Creative Arts[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Il publie en 1998 sa première collection de poèmes, qui obtient de bonnes critiques[4]. Un an plus tard, son livre de comtes, Corridor, gagne le Singapore Literature Prize et est adapté pour la télévision. Ses œuvres de théâtre ont été joués en Malaisie et Singapour, il travaille pour le groupe théâtrale W!LD RICE[5].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

en anglais[modifier | modifier le code]

  • Fighting (1994)
  • Black Boards, White Walls (1997)
  • Yesterday My Classmate Died (1997)
  • sex.violence.blood.gore (avec Chong Tze Chien) (1999)
  • Asian Boys Vol. 1 (2000)
  • What's The Difference?(2001)
  • Don't Say I Say (2001)
  • Poppy dot dream (2001)
  • The Corrected Poems of Minah Jambu (2001)
  • The Optic Trilogy (2001)
  • 7 Ten: Seven Original 10-minute Plays: Not In (2003)
  • Landmarks: Asian Boys Vol. 2 (2004)
  • Tekka Voices (2004)
  • Mengapa Isa? (2004)
  • The Importance of Being Kaypoh (2005)
  • Harmony Daze (2005)
  • Confessions of 300 Unmarried Men: Blush(2006)
  • Homesick(2006)

en malais[modifier | modifier le code]

  • Deklamasi Malas (1997)
  • Dongeng (1997)
  • Anak Bulan di Kampung Wa' Hassan (1998)
  • Madu II (1998)
  • Causeway (1998)
  • The Miseducation of Minah Bukit (2001)
  • Tapak 7 (2001)
  • Minah & Monyet (2003)

en mandarin[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

Prose[modifier | modifier le code]

en anglais[modifier | modifier le code]

en malais[modifier | modifier le code]

  • Bisik: Antologi Drama Melayu Singapura (Whisper: Anthology of Malay Singaporean Drama) (Pustaka Cipta, 2003)

Prix[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. NUS Knowledge Enterprise, « Dissecting Poetry », National University of Singapore,‎ août 2001 (consulté le 19 novembre 2006)
  2. Audrey Lim, « Deny Thy Country, Young Man: An Interview with Alfian Sa'at », oddrummer's home page (consulté le 19 novembre 2006)
  3. Li Sui Gwee, « Alfian Bin Sa'at: Biography and Brief Introduction », The Literature, Culture, and Society of Singapore, Postcolonial and Postimperial Literature in English (consulté le 19 novembre 2006)
  4. internationales literaturfestival berlin, « Alfian Bin Sa’at », internationales literaturfestival berlin,‎ 2004 (consulté le 19 novembre 2006)
  5. W!LD RICE, « W!LD RICE :: About : Contact Us », W!LD RICE (consulté le 26 novembre 2006)

Liens[modifier | modifier le code]