Alfa Romeo Mille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alfa Romeo Mille
Marque Alfa Romeo V.I.
Années de production 1958 - 1964
Classe Camion lourd polyvalent
Moteur et transmission
Moteur(s) Diesel Alfa Romeo
Puissance maximale 174 ch à 1 900 tr/min ch
Transmission 4x2
Poids et performances
Poids à vide PTC 14 000 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Châssis cabine
Dimensions
Largeur 2 500 mm
Chronologie des modèles
Précédent Alfa Romeo 950

L'Alfa Romeo Mille est le dernier camion lourd, porteur et tracteur de semi-remorques, fabriqué par le constructeur italien Alfa Romeo V.I. de 1958 à 1964.

Ce véhicule ne sera fabriqué que pendant 6 ans et sera décliné en version camion, autobus, trolleybus et châssis cabine pour les carrossiers industriels qui en dériveront des versions aux carrosseries spécifiques. Il couvre la tranche lourde de transport de 14 à 40 tonnes.

L'Alfa Romeo Mille en synthèse[modifier | modifier le code]

Doté du moteur 6 cylindres en ligne Alfa Romeo 1607 de 11.050 cm3 de cylindrée, il disposait d'une puissance énorme pour l'époque de 174 chevaux à 2 000 tours par minute.

Conçu pour répondre aux exigences de toutes les missions à travers les routes et autoroutes de la péninsule italienne, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale en pleine période du miracle économique italien, pour transporter des charges de 14 à 40 tonnes, ce camion se taillera une bonne réputation grâce à son avance technologique et à la qualité du confort de la cabine.

Ce véhicule ne sera jamais commercialisé en France qui est restée étanche à tous les véhicules industriels de la marque. La licence de fabrication sera cédée au constructeur brésilien F.N.M., filiale de la firme milanaise, où il sera produit jusqu'en 1985 sous le nom de FNM 180.

Comme tous les poids lourds immatriculés sur le territoire italien jusqu'en 1974, la conduite est à droite.

La concurrence du groupe Fiat V.I. avec ses modèles des marques Fiat et OM, puis Lancia, conduira Alfa Romeo à abandonner la production de camions.

L'Alfa Romeo Mille était plus rapide sur le plat mais pas en montée, ce qui représenta un sérieux handicap sur le marché italien toujours à la recherche de puissance et de vitesse et le moteur avait le défaut de fumer beaucoup.

Comme d'habitude à cette époque en Italie comme dans d'autres pays, les carrossiers spécialisés transformaient les camions 4x2 en 6x2 avec l'adjonction d'un essieu autodirecteur et relevable à l'arrière :

  • pour les versions route, l'essieu était placé après l'essieu moteur avec allongement du châssis ce qui permettait une combinaison 3+3 de 36 tonnes ou 3+4 de 40 tonnes en Italie,
  • pour les versions chantier, le châssis choisi était la version longue et l'essieu était ajouté devant l'essieu moteur ; le PTC passait alors de 14 à 20 tonnes en Italie.

Comme pour tous les autres modèles de la marque, on utilisait les versions châssis pour les autocar/autobus reprenant les composants mécaniques principaux. C'est ainsi que le camion fut décliné en version autocar sous le nom de Alfa Romeo 1000 Aerfer, qui restera comme l'un des plus fameux trolleybus de l'époque.