Alfa Romeo Giulia TZ

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alfa Romeo Giulia TZ
Alfa Romeo Giulia TZ

Marque Alfa Romeo
Années de production 1963 - 1967
Production 124 exemplaires
Classe coupé sportif
Moteur et transmission
Moteur(s) 1 570 cm3
Puissance maximale 112 & 170 ch
Poids et performances
Poids à vide 660 - 620 kg
Vitesse maximale 216 - 245 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé
Dimensions
Longueur 3 950 mm
Largeur 1 509 mm
Hauteur 1 199 mm
Chronologie des modèles
Précédent Alfa Romeo Giulia SZ Alfa Romeo Giulia GTA Suivant


L’Alfa Romeo Giulia TZ (connue aussi sous les noms Alfa Romeo TZ ou Tubolare Zagato) était une voiture de compétition produite par le constructeur italien Alfa Romeo avec des transformations Autodelta entre 1963 et 1967, sa conception et son développement sont dus à l'ingénieur Giuseppe Busso.

TZ[modifier | modifier le code]

La première version de la « TZ » est parfois appelée à tort « TZ1 » pour la distinguer de la seconde série « TZ2. »

La TZ d'origine, conçue par Autodelta, était équipée du fameux moteur à deux arbres à cames en tête Alfa Romeo tout en aluminium, d'une cylindrée de 1 570 cm3 DOHC, simple allumage, souvent par la suite équipée d'un double allumage Twin Spark. Les autres caractéristiques techniques moteur étant semblables à celles de l'Alfa Romeo Giulia. La version routière disposait d'une puissance de 112 ch (82 kW) à 6 500 tr/min tandis que la version de course développait plus de 160 ch DIN (118 kW).

La voiture était construite sur un châssis tubulaire en acier spécifique sans rapport avec celui de l'Alfa Romeo Giulia, des freins à disques (in board à l'arrière) et des suspensions indépendantes sur les 4 roues. La voiture était très légère, à peine 660 kg, pouvait atteindre la vitesse maxi de 216 km/h. Elle était conçue tant pour une utilisation routière que de compétition. Le moteur est placé incliné sous le capot de façon à maximaliser le flux d'air de refroidissement.

Sa carrosserie bénéficia d'une étude aérodynamique pointue et reçu un arrière tronqué baptisé « coda tronca » afin d'en améliorer l'aérodynamisme et d'augmenter ses performances. Cette solution avait été mise au point par Zagato pour ses voitures de compétition à partir des travaux de l'aérodynamicien Kamm (kamm tail).

Alfa Romeo Giulia TZ

Le modèle fut présenté à l'autodrome de Monza lors d'une compétition organisée par la FISA. L'Alfa Romeo TZ s'imposa facilement aux quatre premières places dans la catégorie sport-prototypes[1]. Après son homologation en catégorie sport, elle remporta quasiment toutes les compétitions où elle sera engagée, en Europe et en Amérique du Nord. 112 exemplaires de ce modèle furent produits entre 1963 et 1965. En fait ce fut une auto exclusivement conçue pour la compétition,vendue en 112cv de base,mais rapidement préparée par les écuries et surtout par l'usine.Le Palmares est impressionnant.Les plus grands pilotes l'ont utilisée, dont Jean Rolland pour les Français.

TZ2[modifier | modifier le code]

La TZ2 au Festival de vitesse de Goodwood 2006

En 1965 la seconde série apparut. La carrosserie était en fibre de verre pour abaisser son poids à 620 kg[2]. Sa ligne fut également retouchée ce qui en diminuant le maitre couple permis d'affiner le SCX.

Cette version de carrosserie avait été également conçue et réalisée par Zagato. La voiture sera produite par Autodelta. Seulement produite pour la compétition, elle était équipée d'un moteur développant 170 ch (127 kW) à 7 000 tr/min et doté d'un double allumage Twin Spark avec un carter sec. La voiture pouvait atteindre les 245 km/h[3].

La 1re version de la « TZ » bénéficiait d'une lunette arrière en trois parties tandis que sur cette version TZ2 elle était d'un seul bloc. Le développement de la voiture cessa à la fin de l'année 1965 à cause du projet Alfa Romeo Giulia GTA en catégorie tourisme. Seulement 12 exemplaires de la seconde version furent produits[4].

Il existe également un prototype connue sous le nom de "TZ1/2" produit en 1965 et vendu 94 300 € lors de la vente Bonhams du 5 février 2011[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • David Owen, Great Marques Alfa Romeo, 1985, Octopus Bks, ISBN 0-7064-2219-8.
  • Marcello Minerbi, Alfa-Romeo Zagato SZ & TZ, 1985, La mille migia editrice'