Alfa Romeo 40-60 HP

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alfa Romeo 40-60 HP
Alfa Romeo 40-60 HP
Une Alfa Romeo 40-60 HP en arrière plan

Marque Drapeau : Italie Alfa Romeo
Années de production 1913 - 1915
Production 28 exemplaires
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 4 cylindres en ligne
Cylindrée 6 082 cm3
Puissance maximale 70 ch
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Manuelle, 4 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1 250 kg
Vitesse maximale 125 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Torpedo
Suspensions Essieu rigide, ressorts à lames
Dimensions
Longueur 4 300 mm
Largeur 1 480 mm
Empattement 3 200 mm
Voies  AV/AR 1 450 mm  / 1 450 mm
Chronologie des modèles
Précédent Darracq 14/16 HP Alfa Romeo 20-30 HP Suivant

L'Alfa Romeo 40-60 HP est une automobile du début des années 1910 destinée essentiellement à une clientèle sportive pour qui le modèle 24 HP n'était pas suffisant. C'est en fin d'année 1912 que la décision de mettre ce modèle en fabrication fut prise par Giuseppe Merosi. Le nouveau modèle 40-60 HP ne devait pas être une voiture exclusivement destinée aux compétitions, mais être aussi un modèle destiné à conforter l'image de la nouvelle marque milanaise.

Le modèle était techniquement très avancé avec un moteur de 6 litres, mais il a été victime d'un comportement trop sportif et ne fut produit qu'en 28 exemplaires. Les versions « civiles » disposaient de moteurs à arbre à cames latéral et soupapes en tête. En 1914, Alfa Romeo construit des versions spéciales pour les courses avec des moteurs à arbres à cames en tête et quatre soupapes par cylindre, une véritable innovation technologique pour l'époque.

L'Alfa Romeo 40-60 HP était proposée en différentes versions : châssis nu destiné aux carrossiers, torpédo quatre places pour un usage général, compétition à deux places avec un réservoir de carburant cylindrique derrière les sièges et la roue de secours derrière le réservoir d'essence.

La version course a participé avec succès à plusieurs compétitions jusqu'en 1922. La voiture a atteint la vitesse maximale de 147,54 km/h sur le « kilomètre lancé » de Brescia en 1921 et pulvérisé l'ancien record avec une moyenne de 141,605 km/h au Grand Prix de Monza en octobre 1922.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

  • Structure : châssis en acier avec carrosserie en tôle d'acier.
  • Moteur : 4 cylindres à deux arbres à cames latéraux et deux soupapes par cylindre. Alésage 110 mm - course 160 mm - cylindrée 6 082 cm3 - taux de compression 4,35:1. Un carburateur unique. Puissance maximale 70 ch à 2 200 tr/min.
  • Transmission : boîte de vitesses manuelle à 4 rapports avec levier situé sur le côté droit du véhicule. Embrayage à sec à disques multiples. Rapports de boîte : 1re 3,5:1, 2e 2,42:1, 3e 1,6:1, 4e 1:1 ; AR 4.5:1. Réduction : 2,88:1.
  • Suspensions : avant et arrière, essieu rigide, ressorts à lames longues.
  • Freins : système mécanique avec freins à tambour sur les roues arrière. Frein à main mécanique sur les roues arrière.
  • Pneumatiques : jantes en acier taille 860 x 120.
  • Dimensions et poids : Longueur 430 cm - empattement 320 cm - voies avant et arrière 145 cm. Poids 1 250 kg. Réservoir 70 litres.
  • Vitesse maximale : 125 km/h.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :