Alfa Romeo 1900

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alfa Romeo 1900
Alfa Romeo 1900

Marque Drapeau : Italie Alfa Romeo
Années de production 1950 - 1959
Production 17.243 exemplaires
Classe Berline haut de gamme
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence 1,9 l
Puissance maximale 100 ch ch
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline 4 portes
Chronologie des modèles
Précédent Alfa Romeo 6C 1500 Alfa Romeo 2000 Suivant

C'est en 1950 que le constructeur italien Alfa Romeo décida d'arrêter la fabrication de la 6C 2500, dont la conception remontait avant la Seconde Guerre mondiale, et de la remplacer par une voiture moderne, révolutionnaire, l'Alfa Romeo 1900, avec une coque autoportante et non plus un châssis.

La nouvelle Alfa 1900[modifier | modifier le code]

La voiture, entièrement conçue sous la supervision de Orazio Satta Puliga, contenait beaucoup d'évolutions techniques raffinées. Le « cœur » de l'Alfa 1900 était son moteur. Avec ce nouveau modèle, le constructeur milanais abandonnait les moteurs à six et huit cylindres pour des moteurs qui évitaient une surrimposition fiscale. Par contre, la tradition Alfa était respectée avec la présence d'une culasse en alliage léger, de deux arbres à cames en tête et de chambres hémisphériques.

Alfa Romeo débuta les essais au banc du nouveau moteur 4 cylindres de 1900 cm³ le 14 janvier 1950 avec un bloc entièrement en aluminium. Avec un seul carburateur, il développait 90 ch. Pour la suspension avant de la voiture, Giuseppe Busso (projeteur des groupes mécaniques) opta pour un schéma à quadrilatères transversaux, des ressorts hélicoïdaux et des amortisseurs télescopiques, déjà adoptés sur d'autres modèles de la marque. La suspension arrière était entièrement nouvelle et inédite. Un pont rigide avec couple conique ipoïde, ressorts hélicoïdaux et amortisseurs tubulaires, le tout relié longitudinalement au châssis par deux éléments en duralumin qui conjuguent des effets antiroulis dans les virages.

La configuration de la carrosserie, le projet détaillé de toute la carrosserie et même l'étude des moyens de fabrications furent étudiés intégralement au sein de l'usine Alfa Romeo de Portello.

La première voiture de la série 1900 fut essayée sur la piste Alfa Romeo le 2 mars 1950. Un second prototype fut présenté à l'extérieur du Salon de l'automobile de Turin des 4-14 mai 1950, mais le modèle fut jugé insatisfaisant surtout en raison de sa trop forte ressemblance avec la nouvelle berline Fiat 1400.

La présentation de l'Alfa 1900 à la presse intervient le 2 octobre 1950 à Milan à l'hôtel Principe di Savoia. La présentation officielle eut lieu au Salon de Paris en octobre de la même année.

Alfa Romeo 1900 Sprint

Au Salon de Genève 1951, Alfa Roméo présente la version Coupè sportif baptisé Sprint réalisé par le carrossier Touring et équipé d'un moteur dont la puissance était portée à 100 ch.

À partir de 1952, année au cours de laquelle les chaînes de fabrications furent pleinement opérationnelles, une version TI (Turismo Internazionale) fut présentée afin de satisfaire les exigences des clients sportifs qui voulaient participer à des courses dans cette catégorie.

Le moteur provenait de la Sprint développait 100 ch à 5500 tr/min grâce à ses deux carburateurs double corps, le freinage était plus puissant avec des tambours de plus gros diamètre, mais le modèle n'était identifiable que par son échappement de compétition. Pour obtenir un moteur plus puissant, Alfa Roméo en augmenta l'alésage de 2 mm en 1954, sans modifier la course. La cylindrée passa ainsi de 1 884 cm3 à 1 975 cm3. À cette occasion, toutes les versions adoptèrent la définition Super - la berline normale, Super TI la berlina plus puissante et Supersprint le Coupé.

À partir de 1955, le constructeur réalisa aussi un modèle à deux portes baptisé Primavera.

La production cessa en 1959 après un total de 17 243 voitures produites.

Elle sera remplacée par l'Alfa 2000, une berline imposante beaucoup moins sportive car elle avait une vocation de voiture de représentation. Présentée en avant première au Salon de Turin de l'automne 1957, elle adoptera la même mécanique.

Alfa Romeo Disco Volante

L'Alfa Disco Volante[modifier | modifier le code]

La version 1900 C 52 mérite une attention particulière, elle est plus connue sous le nom Disco Volante. Conçue avec la collaboration du carrossier Touring-Superleggera sur la base de l'Alfa 1900 C, elle sera fabriquée en 1952 en seulement quatre exemplaires : un coupé et trois spider. La ligne biconvexe est particulièrement originale et aérodynamique. Alfa Romeo décidera de déposer le brevet de son dessin comme modèle d'ornement.

À partir de la même carrosserie en version spider, Alfa Romeo en tirera une dizaine d'exemplaires pour la compétition, équipés d'un moteur 6 cylindres de 3,5l et 250 ch. Le poids particulièrement faible (760 kg) lui permettait d'atteindre les 230 km/h. Au volant d'un de ces bolides, Fangio se classa 2e à la Mille Miglia de 1953 et gagna le G.P. Supercortemaggiore la même année.

Grâce à sa ligne particulière et à la popularité de la Mille Miglia, l'Alfa 1900 C 52 acquit une réputation en peu de temps, le bureau des ventes de l'usine croula sous les centaines de commandes. Malheureusement, Alfa Romeo décida de ne pas commercialiser ce modèle, malgré les fortes pressions exercées par tous les amoureux de la Disco Volante, parmi lesquels on compta beaucoup de personnes célèbres comme l'astronaute Charles Conrad et l'acteur Tyrone Power.

Les autres versions spéciales[modifier | modifier le code]

Comme pour beaucoup d'autres modèles automobiles de cette époque, à partir de la coque et de la mécanique originelle, les carrossiers en dérivaient des prototypes ou des petites séries dérivées. Parmi ces versions, il faut citer la version Ghia, présentée en 1955 au Salon de Paris.

Curiosités[modifier | modifier le code]

L'Alfa 1900 fut également construite sous licence en Argentine par le constructeur Industrias Kaiser Argentina sous le nom de IKA Bergantin.


Une version dérivée de l'Alfa 1900 fut également construite au Brésil par FNM. Ce constructeur polyvalent, construisait aussi des camions Alfa Romeo. FNM sera racheté par Alfa Romeo, puis intégré dans le groupe Fiat.


La première voiture de patrouille rapide de la Police d'État Italienne, appelée Volante fut une Alfa 1900 TI Super de 1952. De couleur noire et avec l'avant qui ressemblait à un félin, elle fut surnommée Pantera, ce même qualificatif fut ensuite attribué aux autres voitures de la Police : les Giulia Super et aux Ferrari 250 GTE.


Les Alfa 1900 TI Super avec une préparation spécifique pour les brigades motorisées de la Police, se montent à 400, dotées d'un blindage et d'un toit ouvrant spécial pour permettre l'utilisation des armes dans une position droite.


Parmi les 300 automobiles que l'on a dénombré dans le garage personnel du souverain Iranien, l'Alfa Romeo 1900 Super Sprint seconde série, carrossée Touring, était celle que Reza Pahlavi utilisait le plus souvent. Il la commanda en 1956, de couleur rouge Alfa, avec un intérieur en cuir noir et un levier de vitesses au volant.


Sur les autres projets Wikimedia :