Aley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aley
(ar) عاليه
Ville d'Aley et ses environs.
Ville d'Aley et ses environs.
Administration
Pays Drapeau du Liban Liban
Gouvernorat Mont-Liban
District Aley
Géographie
Coordonnées 33° 48′ 29″ N 35° 36′ 45″ E / 33.808056, 35.612533° 48′ 29″ Nord 35° 36′ 45″ Est / 33.808056, 35.6125  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Liban (administrative)

Voir la carte administrative du Liban
City locator 13.svg
Aley

Géolocalisation sur la carte : Liban (relief)

Voir la carte topographique du Liban
City locator 13.svg
Aley

Aley est une pittoresque bourgade libanaise du Mont-Liban, près de Bhamdoun. Elle est le chef-lieu du Caza d'Aley. La ville se situe à 17 km de Beyrouth, à l'Ouest de Bhamdoun et tout près du village de Souk El Gharb.

Situation démographique[modifier | modifier le code]

Les habitants originaires d'Aley sont majoritairement druzes. Une importante minorité chrétienne se repartit entre melkites, orthodoxes, et maronites. Beaucoup d'étrangers, particulièrement des ressortissants des pays arabes du golfe arabo-persique y possèdent des résidences secondaires où ils passent leurs étés, échappant ainsi à la chaleur et à l'humidité de la péninsule arabique.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom d’« Aley » proviendrait du syriaque ou de l'araméen, et signifierait « emplacement élevé », se référant à la haute altitude de la ville au-dessus du niveau de la mer. En arabe, "aley" signifie "sur" (comme dans صلى الله عليه و سلم ou dans "Salam aley koum"), ce pourrait être une origine

Histoire[modifier | modifier le code]

Aley s'est développée avec la construction du chemin de fer entre 1892 et 1895 permettant la liaison ferroviaire entre Aley et Beyrouth, mais aussi Aley et Damas. Le chemin de fer a fourni aux Beyrouthins un accès facile à Aley et à ses montagnes environnantes, faisant de Aley une destination populaire favorite pour passer les mois d'été et pour apprécier son climat agréable. La ville fut pendant un moment la capitale estivale des gouverneurs Ottomans du Mont-Liban. En 2001, la municipalité d'Aley a commencé à rénover le centre-ville, particulièrement son souk historique, et la ville a rapidement repris son rôle de centre touristique au Liban.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Aley est une destination touristique majeure au Liban et au Moyen-Orient. Son emplacement stratégique et son climat en font un lieu privilégié pour faire des emplettes et prendre un repas copieux, particulièrement pour les Arabes fortunés des pays du Golfe. C’est une station balnéaire avec un nombre croissant de touristes et de visiteurs et une économie florissante dans le Mont-Liban. Aley a repris son lustre d'antan et son titre de « princesse des stations estivales ».

Le « Souk d’Aley » est un boulevard relativement long garni de palmiers. À l'est du boulevard, on peut admirer l’architecture ancienne des vieilles maisons en pierre avec des toits rouges, tandis qu'à l'ouest, on peut profiter des nombreux café-trottoirs, restaurants avec terrasse, et night clubs qui font d'Aley un des villages le plus dynamiques du Mont-Liban. Une dizaine de magasins d’antiquités et de boutiques de détail bordent la rue qui constitue le cœur historique de la ville. Aley est également célèbre pour son casino.

Relations internationales[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

La ville de Aley est jumelée avec:

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]