Alexis Guedroitz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le prince[1] Alexis Nicolaiévitch Guedroitz[2] (né le 9 juin 1923 à Pancevo, Serbie et décédé à Bruxelles, Belgique en 1992) était un professeur de langue et de littérature russe (École de Guerre ; Centre Nucléaire de Mol, Institut Supérieur d'Interprètes et Traducteurs Haps, Institut Supérieur de la Ville de Bruxelles) et un Interprète ayant participé à plusieurs rencontres entre hommes politiques belges et soviétiques (Spaak-Kossyguine (1969), Harmel-Gromyko (1972), visite officielle du Roi et de la Reine des belges en URSS (1975),…) Il fut également Délégué en Belgique de l'International Dostoïevsky Society (États-Unis).

Adaptations théâtrales[modifier | modifier le code]

  • 1962-1963 : Boris Godounov - Rideau de Bruxelles (adaptation nouvelle)
  • 1963-1964 : Ivanov - Rideau de Bruxelles (adaptation)
  • 1964-1965 : L'Esprit souterrain - Rideau de Bruxelles (porté à la scène)
  • 1966-1967 : Oncle Vania - Rideau de Bruxelles (adaptation nouvelle)
  • 1967-1968 : L'Idiot - Rideau de Bruxelles (porté à la scène)
  • 1969-1970 : Crime et Châtiment - Rideau de Bruxelles (adaptation pour la scène)
  • 1972-1973 : Un mois à la campagne - Théâtre royal du Parc (adaptation)
  • 1973-1974 : Les Frères Karamazov - Rideau de Bruxelles (adaptation)
  • 1976-1977 : La Cerisaie - Théâtre royal du Parc (adaptation)
  • 1979-1980 : Le Joueur - Rideau de Bruxelles (adaptation)
  • 1979-1980 : La Mouette - Compagnie des Galeries (adaptation nouvelle)
  • 1987-1988 : Ivanov - Théâtre royal du Parc (adaptation)
  • 1988-1989 : Cerceau - Rideau de Bruxelles (texte français)

Adaptations littéraires[modifier | modifier le code]

  • 1973 : Un mois à la campagne d'Ivan Tourgueniev (Traducteur: Alexis Guedroitz - Paris : Jacques Antoine)
  • 1975 : Oncle Vania d'Anton Tchekhov (Traducteur : Alexis Guedroitz - Paris)
  • 1980 : Le Joueur de Fédor Dostoïevski (Adaptateur : Alexis Guedroitz - Bruxelles : Rideau de Bruxelles - Collection : Cahiers du Rideau)

Livres en tant qu’auteur[modifier | modifier le code]

  • 195? : Le triomphe de Stephan Pasternacq[3]
  • 1959 : Terrain vague[4]
  • 196? : Le Concerto en ré
  • 1974 : Les Prix Nobel de la littérature russe: de Bounine à Soljenitsine[5]
  • 1985 : Faire : un verbe à tout faire[6]

Périodiques[modifier | modifier le code]

  • 1973 : Tourgueniev, L'héritage de Pouchkine - Alexis Guedroitz in Revue Générale - extrait du numéro de mars
  • 1978 : Léon Tolstoï ou l'introspection créatrice - Alexis Guedroitz in Revue Générale - extrait du no 10, octobre

Articles de presse[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]