Alexis Belevski-Joukovski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alexis Belevski-Joukovski

Le comte Alexis Alekseïevitch Belevski-Joukovski, né le à Salzbourg, fusillé entre 1930 et 1932 à Tbilissi (Géorgie)[1], est un noble russe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fruit de l'union morganatique et annulée du grand-duc Alexis Alexandrovitch de Russie (1850-1908) et d'Alexandra Joukovska (1842-1899), fille du poète Vassili Joukovski et demoiselle d'honneur à la Cour impériale, il passe, aux yeux de la loi de l'Empire russe, pour un bâtard, ce qui l'oblige à porter le nom de sa mère. Pour régulariser leur situation, le grand-duc obtient du gouvernement de Saint-Marin qu'il accorde à son épouse () le titre de baronesse Seggiano « maschio primogenito », transmissible à son fils.

Le , Alexandra Joukovska se marie à Munich avec le baron Chrisitian-Heinrich von Wohrmann. Puis, lors de l'accession au trône d'Alexandre III, oncle d'Alexis, le grand-duc obtient pour son fils, par décret impérial du , le titre héréditaire et le nom de comte Belevsky, du nom de Belev, ville de la province de Toula où son père a des propriétés, transmissibles à toute sa descendance directe.

Enfin, quand la descendance masculine de Vassili Joukovski s'éteint, Nicolas II l'autorise à ajouter ce nom au sien. Nommé officier de la Garde, Alexis est promu écuyer de la Cour en 1913[1], avant de donner sa démission.

Le , il épouse à Ilyinskoye la princesse Maria Troubetskaïa (1872-1954). De cette union naissent quatre enfants :

  • Elisabeth Belevskaïa-Joukovskaïa (1896-1975), en 1917, elle épousa Peter Perevochtchikov (1872-1937), veuve, elle épousa en 1939 Arthur Lourie (1892-1966).
  • Alexandra Belevskaïa-Joukovskaïa (1899), en 1925, elle épousa Henry de Lepp (1896-1955) dont elle divorça en 1950, en 1956, elle épousa Georges Flevitzky (1904-1960).
  • Maria Belevskaïa-Joukovskaïa (1901-1996), en 1922, elle épousa Vladimir Sverbeïev (1890-1951), veuve elle épousa en 1959, Vladimir Ianoutchevsky (1897-1970).
  • Sergueï Belevsky-Joukovsky (1903-1956), en 1926, il épouse Nina Botkina (1901-1966), dont il eut un enfant.

Après 1904[2], suite à leur divorce, il se remarie avec la baronne Natalia von Schöpping.

Après la Révolution russe, il reste en Union soviétique, tandis que sa femme et ses enfants émigrent. Arrêté à Tbilissi, où il habite, il est fusillé par les Bolcheviks à une date inconnue.

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b John Van der Kiste, The Romanovs, 1818-1959: Alexander II of Russia and his family, Sutton Pub., 1998, 228 pages, p. 179 (ISBN 0-7509-1631-1).
  2. (en) La généalogie de la famille d'Alexis Belevski-Joukovski

Annexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Constantin de Grunwald, Le tsar Alexandre II et son temps, Berger-Levrault, 1963, 376 pages.
  • C. Arnold McNaughton, The Book of Kings: A Royal Genealogy, 3 volumes, Londres, Garnstone Press, 1973, vol. 1, p. 306-307.

Articles connexes[modifier | modifier le code]