Alexis-François Artaud de Montor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Artaud.

Alexis-François Artaud de Montor, né à Paris le 21 juillet 1772 et mort à Paris le 12 novembre 1849, est un diplomate, historien, traducteur et collectionneur français.

Émigré pendant la Révolution, il combat en Champagne dans l'armée des émigrés. Napoléon le nomme secrétaire de la légation française à Rome, puis chargé d'affaires à Florence en 1805. Il est ensuite censeur pendant les dernières années de l'Empire, puis secrétaire d'ambassade à Vienne et à Rome sous la Restauration. Il rassemble pendant son séjour en Italie de nombreux tableaux de primitifs italiens, dont il est l'un des premiers collectionneurs. Il se retire en 1830 pour se consacrer à ses travaux littéraires et historiques et il est élu membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1830.

Sa traduction de La Divine Comédie, ainsi que ses observations sur l'Italie, ont été en son temps très estimées. Plusieurs de ses ouvrages historiques ont été traduits en italien et en anglais.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Histoire de l'assassinat de Gustave III, roi de Suède, par un officier polonais, témoin oculaire (1797)
  • Considérations sur l'état de la peinture en Italie, dans les quatre siècles qui ont précédé celui de Raphaël, par un membre de l'Académie de Cortone. Ouvrage servant de catalogue raisonné à une collection de tableaux des XIIe, XIIIe, XIVe et XVe siècles (1808)
  • Voyage dans les catacombes de Rome (1810). Texte en ligne
  • Machiavel, son génie et ses erreurs (1833)
  • Italie (1835). Texte en ligne
  • Histoire du pape Pie VII (1836)
  • Histoire de la vie et des travaux politiques du comte d'Hauterive, comprenant une grande partie des actes de la diplomatie française, depuis 1784, jusqu'en 1830 (1839)
  • Histoire de Dante Alighieri (1841)
  • Histoire du pape Pie VIII (1844)
  • Considérations sur le règne des quinze premiers papes qui ont porté le nom de Grégoire (1844)
  • Choisissez ! Ou la foi et la charte ou le monopole universitaire, par un père de famille (1845)
  • Considérations sur Jérusalem et le tombeau de Jésus-Christ, suivies d'Informations sur les Frères-Mineurs et l'Ordre des chevaliers du Saint-Sépulcre (1846)
  • Histoire des souverains pontifes romains (8 volumes, 1848-49)
  • Histoire du pape Léon XII (2 volumes, 1849)
  • La Papauté et les émeutes romaines (1849)

Traductions[modifier | modifier le code]

Édition[modifier | modifier le code]

  • Encyclopédie des gens du monde, répertoire universel des sciences, des lettres et des arts, avec des notices sur les principales familles historiques et sur les personnages célèbres, morts et vivans, par une société de savans, de littérateurs et d'artistes, français et étrangers (22 volumes, 1833-1844) (en ligne et sur wikisource).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Roland Beyer, Alexis-François Artaud de Montor, 1772-1849, diplomate, traducteur, historien et collectionneur : Sa vie et son œuvre de 1772 à 1814, A.N.R.T, Université de Lille III, Lille, 1979.
  • Jacques Perot, «Antonio Canova et les diplomates français à Rome. François Cacault et Alexis-François Artaud de Montor», Bulletin de la société de l'Histoire de l'Art français, année 1980, Paris, 1982 - p. 219-233, ill.

Liens externes[modifier | modifier le code]