Alexeï Iagoudine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alexeï Iagoudine
Yagu81.jpg
Biographie
Nationalité Drapeau de la Russie Russie
Date de naissance 18 mars 1980 (34 ans)
Lieu de naissance Leningrad, Russie
Parcours
Retraite 2003

Alexeï Konstantinovitch Iagoudine (en russe : Алексей Константинович Ягудин, transcription anglaise : Alexei Konstantinovich Yagudin), né le 18 mars 1980 à Leningrad, en Union soviétique, est un patineur artistique, 4 fois champion du monde, 3 fois champion d'Europe de patinage artistique et champion olympique en 2002 à Salt Lake City.

M. Iagoudine reçut sa première formation de patineur avec Alexeï Michine. A dix-huit ans, il s'est exilé aux États-Unis et a poursuivi sa formation avec Tatiana Tarasova. Nikolai Morozov était son chorégraphe.

En 2002, aux Jeux olympiques, il devint le premier patineur à recevoir quatre 6.0. Au championnat du Monde, il reçut six 6.0 pour la note artistique. Il fut le premier à recevoir un 6.0 pour la technique. À noter que dans l'ancienne notation, 6.0 était la note parfaite.

La même année, il a réussi le « grand chelem » en gagnant les Jeux olympiques, les Championnats du Monde, les Championnats d'Europe. Il lui manqua cependant le championnat de Russie, pour lequel il était forfait. C'est d'ailleurs le seul titre qui lui manque.

Son rival de toujours était Ievgueni Pliouchtchenko. Une fragilité congénitale de la hanche l'a obligé de se retirer de la compétition en 2003. Il fut entraîneur-consultant du patineur français Brian Joubert et est l'entraîneur d'Andreï Griazev (Russie).

M. Iagoudine entra dans le circuit professionnel. Il participa au spectacle américain Stars on Ice plusieurs fois avant de retourner vivre en Russie. Là, il a notamment participé au spectacle Ice Symphony.

En juillet 2007, il se fait implanter une prothèse en titane à la hanche droite. Il comptait reprendre la compétition après cinq années passées dans le circuit professionnel. Il espérait notamment concourir aux Jeux olympiques de 2010. Nicolaï Morozov et Tatiana Tarasova acceptèrent de reprendre leur ancien élève. Mais il dut renoncer à ce come-back, car il souffrait alors encore de la hanche.

Cependant, il continue de participer à des spectacles sur glace.

Le 5 juillet 2008, il a porté la flamme olympique à travers les rues de Saint-Pétersbourg.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Alexei vit avec l'ancienne championne de patinage Tatiana Totmianina. Depuis le 20 novembre 2009, ils sont les heureux parents d'une petite Liza[1].

Résultats[modifier | modifier le code]

Compétition/Année 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003
Jeux olympiques d'hiver 5e 1er
Championnats du monde 3e 1er 1er 1er 2e 1er
Championnats d'Europe 6e 5e 1er 1er 2e 2e 1er
Championnats de Russie 3e 2e 2e 2e 2e A
Championnats du monde junior 4e 1er
Grand Prix ISU 1993/1994 1994/1995 1995/1996 1996/1997 1997/1998 1998/1999 1999/2000 2000/2001 2001/2002 2002/2003
Finale du Grand Prix ISU 5e 1er F 2e 1er
Skate America 3e 1er 1er 2e F
Skate Canada 1er 1er 1er
Coupe de Russie 2e 1er
Coupe des Nations 3e 1er
Trophée Lalique 1er 1er 1er 1er 1er
Légende : F = Forfait ; A = Abandon

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]