Alexeï Evert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alexeï Ermolaïevitch Evert
Алексей Ермолаевич Эверт
Image illustrative de l'article Alexeï Evert

Naissance 4 mars 1857
Décès 10 mai 1926
Origine Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Arme Infanterie
Grade IRA F8GenBranch 1917 h.png Général
Années de service 18761917
Conflits Guerre russo-turque de 1877-1878, Guerre russo-japonaise, Première Guerre mondiale
Commandement Xe armée
Distinctions Ordre de St-Georges IIIe classe Ordre de Saint-Georges

Ordre de Saint-Vladimir IIe classe Ordre de Saint-Vladimir
Ordre de Saint Alexandre Nevski Ordre de Saint-Alexandre Nevski
Ordre de l'aigle blanc Ordre de l’Aigle Blanc
Ordre de Sainte-Anne Ie classe Ordre de Sainte-Anne
Ordre de Saint-Stanislas Ie classe Ordre de Saint-Stanislas

Alexeï Ermolaïevitch Evert (en russe : Алексе́й Ермола́евич Э́верт), né le 4 mars 1857 et décédé le 10 mai 1926, était un général de l’armée impériale russe.

Biographie[modifier | modifier le code]

D’origine noble, il commence ses études au premier corps de cadets de Moscou (1874) et est diplômé de l’école militaire Alexandre (1876). Il sert dans le régiment de la Garde Volynski et participe à la guerre russo-turque de 1877-1878. En 1882 il sort de l’académie militaire de l’état-major général et sert d’abord dans l’état major de la région militaire de Moscou, plus tard dans celle de Varsovie.

Il prend part à la guerre russo-japonaise de 1904-1905 et reçoit, en 1906, une épée de Saint-Georges pour sa bravoure au combat. En 1908 il commande le XIIIe corps d’armée et est promu général d’infanterie en 1911. À partir de 1912 il commande la région militaire d’Irkoutsk et les cosaques de Transbaïkalie. Le 11 août 1914 il prend brièvement le commandement de la Xe armée puis, le 22 août, celui de la IVe armée russe.

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Sous son commandement la IVe armée participe à la bataille de Lemberg et à celle de la Vistule. En août 1915 il devient commandant en chef des armées du front occidental et est promu, en décembre, général-adjudant et reçoit l’ordre de St-Georges de IIIe classe.

En 1916, après l’échec de l’offensive du lac Narotch, Evert participa à l’offensive Broussilov mais n’offre qu’un faible soutien.

Après la révolution de février 1917, Alexeï Evert est démis de ses fonctions et mis à la retraite.