Alexandre Voronski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alexandre Voronski.

Alexandre Konstantinovitch Voronski (en russe : Алекса́ндр Константи́нович Воро́нский), né le 8 septembre 1884 et mort le 13 août 1937, est un éditeur remarquable et un critique humaniste-marxiste qui a participé à la culture du prolétariat, et à la révolution bolchévique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Voronski est né dans le village de Khorochavka dans le gouvernement de Tambov. Après son exil en 1910, il s'installe à Moscou puis à Saratov, où il aide un groupe de bolchévique et organise de grandes grèves.

Participation à la révolution bolchévique[modifier | modifier le code]

Quand la révolution de février éclate, il devient membre du Comité exécutif du Conseil des travailleurs à Odessa. Il est alors député, et édite le journal bolchévique proletaria Golos (La Voix du prolétariat). Après la Révolution d'Octobre, il aide les bolcheviks à prendre le pouvoir à Odessa. En 1918, il s'installe à Moscou, Saratov, puis Ivanovo, où il aide son ami Frounzé, il édite le journal Rabotchi kraï (Terre des travailleurs), et dirige le Comité provincial du Parti.

La fin de sa vie[modifier | modifier le code]

Il écrit Za jivoï i mertvoï vodoï[1],[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Texte en russe » (1927, 1929; tr. as Waters of Life and Death, 1936), "two fine volumes of memoirs."
  2. R.D.B. Thompson in A.K. Thorlby (ed.), The Penguin Companion to Literature: European (Penguin, 1969), p. 814.

Liens externes[modifier | modifier le code]