Alexandre von Sivers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Alexandre Von Sivers)
Aller à : navigation, rechercher

Alexandre von Sivers est un acteur belge aux origines russes, géorgiennes et estoniennes, né en Pologne en 1943.

Comédien de théâtre, il a également tourné dans de nombreuses fictions pour la télévision et le cinéma dans lesquelles il a tenu de nombreux seconds rôles.

Docteur en droit, il est également connu pour s’être fortement impliqué en tant que membre de la centrale syndicale CGSP-Culture (FGTB) pour la création d’un véritable statut professionnel et social de l’artiste en Belgique.

Au cinéma, il travaille notamment sous la direction d’André Delvaux, Philippe de Broca, Marion Hänsel, Jaco Van Dormael, Jean-Philippe Toussaint, Claude Goretta, Manu Bonmariage, Josée Dayan, Martine Dugowson, Harry Kümel, Tony Marchal, Robbe De Hert, Jean-Daniel Verhaeghe, François Marthouret, Damien Chemin.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Dans les années 1960, il fait de la figuration à l’Opéra national de Belgique où il participe notamment aux spectacles de Maurice Béjart (Boléro, Les Contes d’Hoffmann, Les Quatre Fils Aymon). Tout en achevant ses études de droit, il joue au Théâtre universitaire de Louvain avec Armand Delcampe (Le Manteau de Nicolas Gogol, Fin de partie de Samuel Beckett, Romulus le Grand de Friedrich Dürrenmatt).

Dans les années 1970, il suit les cours de Claude Étienne et Georges Génicot au Conservatoire royal de Bruxelles, crée Les Miroirs d’Ostende de Paul Willems au Rideau de Bruxelles, participe au mouvement des Jeunes Compagnies de l’époque (Philippe van Kessel, Philippe Sireuil, Patrick Roegiers, Marc Liebens…). « Ève du Théâtre » (prix de la presse théâtrale) en 1976 pour Dialogues d’exilés de Bertolt Brecht.

Depuis lors, il joue régulièrement sur la plupart des scènes belges (Cyrano de Bergerac, La Dixième de Beethoven de Peter Ustinov, Caligula d’Albert Camus, Coriolan de William Shakespeare, Paradis pour une syncope de Robert Montgoméry, traduction de Yves de Mesteer(d'après l'Idiot de Dostoïevski) au théâtre du Rideau de Bruxelles,mise en scène François-Xavier Morel;

Le Balcon de Jean Genet, Le Misanthrope et Dom Juan de Molière), avec une prédilection pour des projets « marginaux », dont certains finissent par devenir de véritables « institutions », comme L’Enseigneur de Jean-Pierre Dopagne qui est joué pendant six saisons consécutives et repris plus tard par Jean Piat sous le titre de Prof.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma
Télévision

Voxographie[modifier | modifier le code]

Films
2007 - Charles Grodin dans Son ex et moi 
  • Bob Kowalski
  • 2013 - John Hurt dans Doctor Who-The Name of the Doctor : The War Doctor

Télévision

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]