Alexandre Soloviev (historien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Alexandre Soloviev (révolutionnaire).

Alexandre Vasilievich Soloviev (en russe : Алекса́ндр Васи́льевич Соловьёв), né en 1890 à Kalisz et mort en 1971 à Genève, est un historien russe spécialiste de l'histoire slave, de l'Empire byzantin et du Bogomilisme.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1920, Alexandre Soloviev, russe blanc, s'exila de Russie pour échapper aux Bolcheviks. Il trouva refuge en Yougoslavie.

En 1928, il obtint son doctorat d'histoire à Belgrade avec sa thèse portant sur le roi de Serbie, Stefan Uroš IV Dušan, empereur des Serbes et des Grecs. Il publia ses recherches quand il fut professeur à l'université Ivan-Franko de Lvov.

De 1947 à 1949, Alexandr Soloviev fut le doyen de l'université de droit de Sarajevo.

En 1949, avec l'arrivée au pouvoir des Communistes et de leur chef Tito, Alexandre Soloviev et sa femme furent arrêtés. Ils durent s'exiler et s'installèrent à Genève.

Alexandre Soloviev qui était déjà un traducteur de français en russe, devint professeur de slavistique à l'université de Genève.

Travaux[modifier | modifier le code]

  • Législation de Stefan Dušan, empereur des Serbes et des Grecs : (1928)
  • Le Code de Dušan - 1349 et 1354 : (1929)
  • Conférences sur l'histoire et la législation serbe : (1939)
  • Histoire des armoiries de la Serbie : (1958)