Alexandre Kott

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alexandre Kott

Description de l'image  Alexander Kott 3 November 2010.jpg.
Naissance 22 février 1973 (41 ans)
Moscou, RSFS de Russie
Drapeau de l’URSS Union soviétique
Nationalité Drapeau de l’URSS soviétique → Drapeau de la Russie russe
Profession Réalisateur
Scénariste
Films notables La Bataille de Brest Litovsk

Alexandre Constantinovitch Kott, en russe : Александр Қонстантинович Котт, est un réalisateur et un scénariste russe né le 22 février 1973 à Moscou, en Union soviétique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sorti diplômé de l'école d'éducation esthétique au théâtre Krasnaïa Presnia en 1990, il travailla comme photographe. Ses œuvres, pour 1993, furent présentées à plusieurs expositions organisées à Moscou dans la Galerie Pirogovka et au musée de l'Académie russe des arts du théâtre, RATI anciennement GITIS. En 1994, il entra au studio VGIK où il étudia sous la direction de Vladimir Khotinenko et à partir de l'automne 1997 il compléta avec succès sa formation en suivant la Classe de maître dirigée par Andrzej Wajda à Cracovie. Cette année-là fut publié son recueil de contes Histoires des frères Kott édité par la maison « Lorien » et il débuta au cinéma avec un court-métrage Le photographe qui sélectionné dans plus de 30 festivals internationaux reçut moult récompenses. Toujours en 1997, commandé par Arte, il réalisa le court-métrage Voyage suivi par La corde en 1998.

En 2000, il obtint son diplôme du VGIK et il tourna L'épouvantail avec le soutien de la compagnie cinématographique ETS à Saint-Pétersbourg, court-métrage qui fut lui aussi sélectionné pour de nombreux festivals internationaux où il reçut une collection de récompenses. En 2001, il réalisa son premier long-métrage de 78 minutes Deux chauffeurs roulaient qui lui valut «l'étiquette» de meilleur réalisateur au festival Kinoshock. Il poursuivit sa carrière en travaillant pour la télévision: en 2002, 12 épisodes de 40 minutes pour Le cirque et un épisode sur les 75 de la série Kha, en 2003 un téléfilm de 46 minutes Difficultés particulières, en 2004 une autre série télévisée de 417 minutes Le convoi PQ-17 d'après le roman de Valentin Pikoul et en 2006, 306 minutes pour la série Petchorine, un héros de notre temps d'après Mikhaïl Lermontov.

Ensuite il se remit au cinéma en alternant longs et courts-métrages comme le montre la liste chronologique de ses réalisations. En 2010, il réalisa La bataille de Brest Litovsk dans la tradition du film de guerre soviétique qui fut très apprécié par les spectateurs et les critiques. Son épouse, Anna Tsoukanova âgée de 21 ans au moment du tournage y tint un rôle. La première eut lieu au Festival international du film de Moscou; le film obtint huit nominations dont celle du meilleur film de l'année, celle de meilleur réalisateur mais le jury attribua le prix Nika du meilleur son et le prix Nika des meilleurs décors en 2011.

Actuellement le réalisateur travaille sur un téléfilm dont le sujet est les chasseurs de diamants qui sera diffusé sur Channel One.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1997 : Prix du meilleur film à la compétition internationale des écoles de cinéma, SILECT, pour Le photographe
  • 1998 : Mention spéciale et prix du jury au festival international du documentaire et du court-métrage de Bilbao pour Le photographe
  • 1998 : Prix spécial du jury au Festival du film de Cracovie pour le court-métrage Le photographe
  • 1998 : Chevalier d'or au festival du cinéma des peuples slaves et orthodoxes à Moscou au meilleur film d'étudiant pour le court-métrage Le photographe
  • 1998 : Troisième prix au festival du cinéma étudiant et du premier film Sainte Anne à Moscou pour le court-métrage Le photographe1
  • 1998 : Premier prix au festival du cinéma est-européen à Cottbus pour le court-métrage Le photographe
  • 1999 : Prix Europa du jeune réalisateur au festival international du cinéma de Berlin pour Le photographe
  • 2000 : Grand prix du court-métrage, Kinderfest, au festival international du cinéma à Berlin pour L'épouvantail
  • 2000 : Grand prix au festival international du cinéma de Montecatini Terme pour L'épouvantail
  • 2000 : Grand prix au festival international du cinéma de la jeunesse à Kiev pour L'épouvantail
  • 2000 : Grand prix au Festival Tous Courts d'Aix-en-Provence pour L'épouvantail
  • 2000 : Chevalier d'or au festival du cinéma des peuples slaves et orthodoxes à Moscou pour L'épouvantail
  • 2000 : Grand prix au festival international du court-métrage de Hambourg pour L'épouvantail
  • 2000 : Prix spécial au festival du cinéma étudiant et du premier film Sainte Anne à Moscou remis à Alexandre Kott pour L'épouvantail
  • 2001 : Lion d'or au festival international du film d'étudiants à Taïwan pour Le photographe
  • 2001 : Prix de la meilleure réalisation au festival du cinéma, Kinoshock, de la CEI, Estonie, Lettonie et Lituanie à Anapa pour Deux chauffeurs roulaient
  • 2007 : Grand prix au festival du cinéma, Kinoshock, de la CEI, Estonie, Lettonie et Lituanie à Anapa pour Le poisson
  • 2008 : Prix spécial du jury au Festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand pour Le poisson
  • 2008 : Prix du meilleur court-métrage au festival du film Pacific Meridian à Vladivostok pour Le poisson
  • 2010 : Prix du FSB, ex KGB pour le long métrage La bataille de Brest Litovsk

N. B.[modifier | modifier le code]

  • 1 Cette information relevée dans la page wikipédia en russe apparaît contestable: il semblerait que ce festival n'ait débuté qu'en l'an 2000 et indique que Le photographe a été récompensé en tant que long métrage or ce film ne dure que 10 minutes. En attendant d'avoir le fin mot de l'affaire, espérons que les autres informations sont plus fiables.

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Alexandre Kott sur l’Internet Movie Database

  • Beaucoup de renseignements, notamment pour les distinctions, ont été pris dans la page Wikipédia en russe qui lui est consacrée.
  • tvgallery-Kott Alexander